RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Belgique

Prix record de l'essence: il faut bloquer les prix du carburant à 1,40 €/l, dit le PTB; non, augmenter la déductibilité des travailleurs, soutient le MR

15 juin 2022 à 22:43 - mise à jour 16 juin 2022 à 05:49Temps de lecture3 min
Par Maud Wilquin

Le président du PTB, Raoul Hedebauw, et le président du MR, Georges-Louis Bouchez, sont revenus ce mercredi 15 juin sur la manière la plus efficace de diminuer les prix de l'essence à la pompe. "En Belgique, on réussit la prouesse de payer des taxes sur les taxes de l’essence puisqu’il y a le prix du pétrole, les accises et les taxes sur l’ensemble", indique Raoul Hedebauw. "Il faut intervenir ! Il est faux de dire  qu’on est aux accises plancher en Belgique comme le soutient Georges-Louis Bouchez. Au niveau des normes européennes, nous n’y sommes pas encore, il reste 9,5 centimes de marge", affirme-t-il. Soit près de 5 € de gain sur un plein si cette marge était supprimée. "Il faut connaître ses dossiers."

"Est-ce que ça va changer énormément de choses ?", commente Georges-Louis Bouchez. "Ca ce sont les Libéraux", rétorque Raoul Hedebauw avant d’enchaîner : "J’entends par ailleurs les libéraux parler des normes européennes. Or en 2008, en douze heures nous avons fait sauter tous les traités européens pour donner des milliards aux banques… Moi, je crois que nous devons bloquer les prix à 1,40 euros et défier l’Europe pour supprimer les accises et la TVA calculée sur les accises. Cela aidera à la fois les travailleurs et les PME et indépendants qui doivent payer leur énergie."

"L'Etat ira chercher ces 5€ de gains autrement sur les impôts des gens"

"Ce que Monsieur Hedebauw ne vous dit pas", reprend Georges-Louis Bouchez, "c’est que les 5 € de gains par plein, c’est 5 € que l’Etat ira chercher autrement sur les impôts des gens sinon c’est du déficit. Ce que le MR propose plutôt, c’est d’augmenter la déductibilité fiscale des frais pour les travailleurs qui se déplacent pour leur travail. L’essence chère n’est pas venue par magie, c’est un choix politique. La question climatique a engendré les règles européennes en matière d’accises et de TVA. La thèse était de dire que plus l’énergie est chère, moins on consomme pour sauver la planète. Mais ça ne fonctionne pas parce que les gens n’ont pas toujours d’alternative. Donc, la proposition d’augmenter la déductibilité fiscale des travailleurs est juste car les gens n’ont pas à s’appauvrir pour aller travailler, ce ne sont pas des trajets effectués pour du loisir. C’est ce qui est sur la table du gouvernement."

Sur le même sujet

Découvrez ce qui change pour votre budget en septembre

Le 6/8

3 conseils pour économiser sur le budget courses

Le 6/8

Articles recommandés pour vous