Prix de l'énergie

Prix de l’énergie : Ores n’augmentera pas ses tarifs de distribution en 2023

19 oct. 2022 à 15:40 - mise à jour 19 oct. 2022 à 20:08Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Ores, le plus important gestionnaire de réseau de distribution en Wallonie, a décidé, à la suite d’une demande du gouvernement wallon, de ne pas solliciter d’augmentation des tarifs de distribution pour 2023, a-t-il annoncé mercredi.

Le gestionnaire de réseau fait pourtant face à des coûts en très forte hausse. D’une part, l’inflation plus élevée que prévu pèse sur Ores qui devra mobiliser pour faire face à l’augmentation de ses coûts, selon ses estimations, "plus de 60 millions d’euros qui ne sont actuellement pas couverts par les tarifs."

D’autre part, Ores est lui-même un très gros consommateur d’électricité et de gaz, le gestionnaire de réseau devant acheter chaque année 800.000 MWh. Ores estime à ce stade que le surcoût auquel elle risque de devoir faire face pour la seule année 2023 s’établira à 90 millions d’euros qui ne sont pas couverts par les tarifs actuels.

Cela n’a pas empêché le conseil d’administration de décider, à l’unanimité, de maintenir le tarif 2023 au niveau actuel et de ne pas faire supporter par les clients ces hausses de coûts. Pour ce faire, Ores mobilisera l’ensemble des économies réalisées par l’entreprise entre 2019 et 2021.

"Dans le contexte de hausse très importante des coûts supportés par l’entreprise, cette décision s’inscrit dans la logique de la demande formulée par le gouvernement wallon de mobiliser les moyens de l’entreprise afin de soulager la facture des consommateurs en Région wallonne", explique-t-on dans un communiqué.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous