Economie

Prix de l’énergie : la perspective d’un nouvel accord avec l’Iran fait baisser les prix du pétrole

Une usine pétrochimique découpée sur un ciel bleu d’Iran.

© GETTY IMAGES : Ali Mohammadi

22 août 2022 à 07:01Temps de lecture1 min
Par Belga, Africa Gordillo

Les prix du pétrole sont en baisse lundi matin. Les investisseurs considèrent en effet la perspective de voir l’Iran apporter davantage de pétrole sur le marché à long terme, alors que les perspectives de croissance économique et donc de demande de pétrole sont en baisse. Le prix du baril de pétrole Brent recule de 1,3% à 95,42 dollars et celui de pétrole américain régresse de 1,4% à 89,53 dollars.

Le président américain Joe Biden s’est entretenu dimanche avec les dirigeants de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni au sujet d’un nouvel accord nucléaire avec l’Iran, ce qui pourrait conduire à une augmentation de l’approvisionnement en pétrole. Ces pays ont discuté des "négociations en cours" sur un accord nucléaire, y compris "la nécessité d’un soutien supplémentaire pour les partenaires au Moyen-Orient", selon un résumé américain de la conversation publié dimanche.

Peu après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, fin février, les prix du pétrole s’étaient envolés. Depuis lors, ils ont à nouveau baissé. C’est surtout la crainte d’une récession économique qui a mis les prix du pétrole sous pression.

Sur le même sujet

Prix des carburants : le diesel légèrement à la baisse à partir de demain

Energie

Coûts de l’énergie : les prix du pétrole baissent après la plus forte hausse depuis plus d’un mois

Energie

Articles recommandés pour vous