RTBFPasser au contenu
Rechercher

Prix de l'énergie

Prix de l'énergie : l'Union européenne a mené des inspections chez Gazprom en Allemagne

La Commission européenne a mené des inspections surprise dans des locaux allemands de la compagnie gazière russe Gazprom, qu'elle suspecte d'avoir violé des règles de concurrence pour faire monter les prix, ont confirmé jeudi des sources européennes concordantes. Mercredi, les agences Bloomberg et Reuters avaient rapporté de telles visites, le même jour.

L'exécutif européen a communiqué avoir procédé à des inspections, en lien avec l'autorité allemande de la concurrence, "dans les locaux de plusieurs entreprises actives dans la fourniture, le transport et le stockage du gaz naturel en Allemagne". Il s'agissait selon l'AFP du géant gazier russe Gazprom et de sa filiale de distribution de gaz naturel Wingas. 

Une étape préliminaire de l'enquête sur des pratiques anticoncurrentielles présumées

"Les inspections inopinées constituent une étape préliminaire de l'enquête sur des pratiques anticoncurrentielles présumées. Le fait que la Commission procède à de telles inspections ne signifie pas que les entreprises sont coupables de comportements anticoncurrentiels et ne préjuge pas de l'issue de l'enquête elle-même", a précisé l'exécutif européen.

La Russie est soupçonnée depuis l'an dernier d'avoir restreint l'offre de gaz en Europe pour provoquer une flambée des prix. L'invasion russe de l'Ukraine a révélé l'extrême dépendance de l'UE envers le gaz importé de Russie, qui représente 40% de sa consommation.

Cette dépendance limite sa capacité d'action contre Moscou. Les Vingt-Sept, qui ont adopté des sanctions sans précédent depuis le début de la guerre, se sont abstenus de toucher au secteur gazier bien qu'il soit une source de revenu essentielle pour la Russie.

Souhaitant réduire sa dépendance envers la Russie, l'UE s'est engagée dans un effort de diversification de ses sources d'approvisionnement en gaz naturel. En fin de semaine dernière, Washington et Bruxelles ont annoncé qu'elles coopéreraient pour assurer la sécurité énergétique du Vieux Continent dès cette année. Les Etats-Unis promettent par exemple de fournir à l'UE au moins 15 milliards de m³ de gaz naturel liquéfié additionnels en 2022.

Sur le même sujet :

JT du 26/03/2022

Sur le même sujet

Énergie : l’UE cherche des parades aux décisions de Moscou de couper le gaz à certains pays

Guerre en Ukraine

Hausse du prix des carburants : disparus pendant un temps, les rabais à la pompe reviennent petit à petit

Belgique

Articles recommandés pour vous