RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Priorité aux enfants locaux et néerlandophones dans les écoles de la périphérie bruxelloise

Ben Weyts, ministre flamand de l'Enseignement.

Le gouvernement flamand a validé vendredi une liste de 20 communes flamandes des alentours de Bruxelles, dans lesquelles les écoles pourront choisir de donner une priorité "étendue" aux enfants habitant sur leur territoire ou issus de l'enseignement néerlandophone.

136 écoles

Cela concerne 136 écoles primaires, qui ont désormais l'autorisation de donner priorité d'inscription aux enfants domiciliés dans la commune, et 35 écoles secondaires, qui peuvent décider de réserver 70% des inscriptions aux élèves qui étaient depuis la maternelle et sans interruption dans l'enseignement néerlandophone, ou depuis leur installation en Flandre ou à Bruxelles.

Le but de cette mesure est de réduire la pression des inscriptions d'élèves venus de Bruxelles et/ou de l'enseignement francophone, comme l'explique vendredi le ministre flamand de l'Enseignement Ben Weyts (N-VA). Selon ses chiffres, il y a eu une hausse de 37% des enfants bruxellois inscrits en périphérie flamande sur les 10 dernières années. Des pénuries conséquentes de places dans les écoles sont prévues sous peu dans plusieurs de ces communes.

Les 20 communes retenues sont: Asse, Beersel, Dilbeek, Drogenbos, Grimbergen, Hoeilaart, Kraainem, Linkebeek, Machelen, Meise, Merchtem, Overijse, Rhode-Saint-Genèse, Leeuw-Saint-Pierre, Tervuren, Vilvorde, Wemmel, Wezembeek-Oppem, Zaventem et Hal.

 

Sur le même sujet

La Flandre lance un projet de construction d'écoles au financement ouvert aux particuliers

Belgique

Articles recommandés pour vous