Vuelta - Cyclisme

Primoz Roglic collectionne les "malheurs" mais se relève toujours

© Tous droits réservés

Primoz Roglic a quitté la Vuelta, au lendemain de la 16e étape. L’information a été confirmée ce mercredi matin par l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma : "Malheureusement, il ne sera pas au départ de l’étape en raison de sa chute de mardi".

La malchance chronique de Primoz Roglic, mêlée à une certaine forme de maladresse, ne date pas d’hier. Le triple vainqueur de la Vuelta collectionne les coups du sort mais après chaque épreuve le champion slovène de 32 ans se relève et revient encore et encore.

Une lourde chute en saut à ski pousse Roglic à choisir le vélo

Avant d’être un SuperHéros du peloton, Primoz Roglic était avant tout un incroyable sauteur à ski. Avec la sélection slovène de saut à ski, il remporte l’argent en 2006 et l’or en 2007 lors du concours par équipe des championnats du monde junior.

Mais en 2007, il est victime d’une lourde chute sur le tremplin le plus long du monde (215 mètres) chez lui en Slovénie. Il tombe la tête la première sur le sol. Bilan ; un nez cassé et une commotion cérébrale. Un accident qui le pousse à finalement arrêter sa carrière en 2011 et à passer au vélo. Un sport qu’il pratiquait l’été pour préparer ses saisons de saut à ski. Il se montre d’emblée extrêmement brillant.

Loading...

Première désillusion lors du Giro 2019 avant son premier succès sur la Vuelta

Primoz Roglic survole le début de saison 2019. Il remporte l’UAE Tour, Tirreno-Adriatico et le Tour de Romandie. Il arrive sur la Giro avec la pancarte de favori. Il remporte le prologue et s’empare directement du maillot rose de leader pendant les 5 premiers jours de course.

Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Roglic sera victime d’une chute qui lui fera perdre du temps. Il terminera 3e du classement général derrière Vincenzo Nibali et Richard Carapaz. Un demi-échec pour celui qu’on pointait comme grandissime favori de ce Giro 2019.

Mais Roglic se relève en écrasant la Vuelta. Il gagne son premier Tour d’Espagne avec 2 minutes et 33 secondes d’avance sur Alejandro Valverde, 2e.

En 2020 il perd le Tour lors de la 20e étape, il rebondit en remportant la Doyenne puis la Vuelta

En 2020, Primoz Roglic, leader autoritaire du Dauphiné tombe lors de l'avant dernière étape. Il rejoint l'arrivée mais ne repartira pas le lendemain. L'équipe veut que son coureur se soigne pour être à 100% surt le Tour de France qui débute quinze jours plus tard. 

Roglic, bien remis de sa chute, semble parti pour remporter sa première Grande Boucle. Il gère tout à merveille. Au matin de la 20e étape il compte 57 secondes d’avance sur son compatriote Tadej Pogacar.

Le leader de la Jumbo-Visma est pointé comme le grand favori du contre-la-montre de la Planche des Belles Filles. Mais Roglic perd pied. Il ne peut rien faire face à un Tadej Pogacar époustouflant qui écrase le chrono et met quasi 2 minutes dans la vue de Roglic, qui perd son maillot jaune à la veille de l’arrivée sur les Champs Elysées.

Un coup de massue. Une énorme désillusion. Mais Roglic se relève. Il empoche la Doyenne des Classiques avant de remporter son deuxième Tour d’Espagne d’affilée.

En 2021 blessé, il quitte le Tour mais s’offre le chrono olympique et la Vuelta

La poisse poursuite Roglic en début de saison 2021. Il survole Paris-Nice. Il remporte 3 victoires mais chute à deux reprises lors de la dernière étape.

" Ce n’était pas l’étape que j’espérais", explique le coureur slovène. "J’ai fait des erreurs. La première chute m’a disloqué l’épaule et après la deuxième chute, j’étais si loin derrière que je n’ai pas pu revenir. " C’est Maximilian Schachmann qui remporte la course au Soleil. Roglic blessé se bat pour rallier l’arrivée. Il termine 15e du classement général.

Le Tour de France 2021, c’est le grand objectif de Roglic. L’équipe Jumbo-Visma est sur la Grande Boucle pour ramener le maillot jaune à Paris. Mais tout capote lors de la 3e étape. Il chute lourdement avant de repartir. Il s’accroche mais les blessures sont trop douloureuses. Largué au classement général, Roglic abandonne lors de la 9e étape.

Le coureur slovène, dégoûté, ne veut plus entendre parler de vélo et encore moins des JO… Mais il change d’avis. Il est au départ du contre-la-montre à Tokyo. Il brille et s’offre le titre olympique. Roglic est sur un petit nuage et il le confirme quelques semaines plus tard en dominant de la tête et des épaules la Vuelta qu’il remporte pour la 3e fois avec plus de 4 minutes d’avance sur son dauphin, Enric Mas.

En 2022, il gagne Paris-Nice et le Dauphine avant un double abandon sur le Tour et la Vuelta

2022 démarre sur les chapeaux de roues. Roglic s’adjuge Paris-Nice et le Dauphiné. L’équipe Jumbo-Visma débarque avec son armada sur le tour de France avec l’objectif de ramener le maillot jaune à Paris. Roglic est le leader naturel de l’équipe néerlandaise. Mais il chute en fin de première semaine. Le leader slovène, affaibli, troque sa casquette de leader pour celle de lieutenant de Jonas Vingegaard. Roglic blessé au dos et au bras abandonne avant le départ de la 15e étape.

 

Comme toujours, le triple vainqueur de la Vuelta comptait sur le tour d’Espagne pour sauver sa saison. Mais cette fois-ci sa malchance légendaire ou une certaine maladresse (pour celui qui s’est mis au vélo sur le tard) en ont décidé autrement.

L’homme aux 65 victoires professionnelles, un des coureurs les plus admirables du peloton, a quitté la Vuelta après un coup d’éclat qui s’est transformé en coup de bambou fatal.

 

16e étape : Sanlucar de Barrameda > Tomares : Crevaison pour Evenepoel, chute de Roglic et deuxième victoire pour Mads Pedersen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous