RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jam

Primero : un deuxième fragment de confessions pleines de sens

01 juil. 2022 à 15:29Temps de lecture2 min
Par Rémy Nakhla

Le rappeur bruxellois Primero issu du collectif L’Or Du Commun continue son parcours en solo avec brio. Après l’EP Serein, c’est l’aventure fragments qui bat son plein. Ce vendredi 1er juillet c’est la partie 2 de son projet qui sort avec énormément de charges émotionnelles pour un Primero entier et ça se ressent. On y retrouve une collaboration avec Isha qui frôle avec la justesse de textes du slam. On découvre aussi "Magie noire" dont la production est magnifiquement efficace.

On a rencontré Primero pour découvrir ensemble l’univers de ses fragments.

Loading...

L’univers de Primero en solo c’est quoi ? Comment tu t’es lancé ?

J’ai toujours fait de la musique en solo en parallèle du groupe, c’est juste qu’elle n’est pas forcément sortie. J’ai toujours eu cette envie en parallèle. Au départ j’ai eu un projet qui s’appelait "scénario" où j’inventais des personnages, ça ressemblait à des synopsis de films et au fur et à mesure j’ai commencé à plus parler de moi. J’ai remarqué que ça plaisait aux gens, qu’il y avait un truc qui se passait à ce niveau-là et j’ai donc eu envie de continuer là-dedans. Avec un projet plus introspectif sur "Fragments", du plus solaire et du plus lunaire.

Ce sont des fragments de quoi au juste ?

Ce sont les fragments d’un même projet, les fragments d’une œuvre. C’est juste une même œuvre divisée en capsules de morceaux.

Comment s’est passé la création de ces EP’s ?

J’ai mon home studio chez moi, dans ma collocation, donc j’aime bien me mettre dans ma bulle quand il y a personne, pouvoir mettre le son bien fort et me plonger dans ma musique. Ici sur le dernier EP il y a eu un mix de moments, autant des fois seul qu’entouré en studio pour du featuring où on réfléchit ensemble et on ne sait pas ce qu’il va sortir. Avec Isha c’était différent, j’avais un couplet que j’avais passé du temps à écrire, qui me tenait à cœur mais je ne savais pas où le poser, sur quelle prod ça allait aller. J’ai ressorti ce couplet en studio avec Phasm qui produit et il m’a dit qu’il me ferait un truc sur mesure et donc on a fait la prod à partir de ce couplet. Et c’est quand j’ai eu le résultat entre les mains que j’ai directement pensé qu’il fallait un gars comme Isha pour poser dessus. C’était évident, je lui ai envoyé, il a cliqué et ça s’est fait.

Un titre qui est sur le projet fragments qui m’a particulièrement interpellé c’est "Magie Noire", comment il est né ?

C’est marrant que ce soit sur celui-là que tu te sois arrêté. Ce morceau il fait partie des premiers morceaux sur lesquels j’ai "topliné" d’abord pour certaines parties. Je l’ai écrit plus dans une dimension musicale, dans une cohérence musicale que dans un exercice de texte vraiment poussé. Ça me permet d’amener des nouvelles choses où je suis moi-même surpris de moi. Je l’ai laissé un peu de côté, je n’étais même pas sûr de le sortir et mon entourage pro m’a dit qu’il était trop bien, qu’il fallait le mettre et voilà comment il a atterri sur le projet.

Loading...

Articles recommandés pour vous