RTBFPasser au contenu

Primaire de gauche: Arnaud Montebourg appelle à voter Hamon au second tour

Primaire de gauche: Arnaud Montebourg appelle à voter Hamon au second tour

Arnaud Montebourg, arrivé troisième au premier tour de la primaire socialiste élargie, a appelé dimanche soir à voter pour Benoît Hamon au second tour, dans une brève allocution à son QG de campagne parisien.

L'ancien ministre de l'Economie, pour lequel les électeurs de la primaire ont "condamné le quinquennat" de François Hollande et voulu que la gauche "retrouve son cours naturel", a évoqué les combats menés ensemble avec l'ex-ministre de l'Education nationale. Et il a adressé un "message" à ses partisans: "Je voterai Benoît Hamon et je vous invite à faire de même".

Quant à la présidente du Parti radical de gauche qui a recueilli environ 2% des voix, Sylvia Pinel, elle a annoncé apporter son soutien à Manuel Valls, qui est "le plus proche" de ses convictions.

De son côté, Vincent Peillon n'a pas donné dimanche soir de consigne de vote pour le second tour de la primaire du PS élargie, mais a appelé les électeurs à "amplifier encore leur vote".

Je souhaite que le rassemblement soit le plus fort possible

L'ancien ministre, arrivé en quatrième position avec un petit score de 6,8%, selon des résultats encore partiels, ne s'est pas exprimé sur son propre choix au second tour, se contentant de féliciter "les deux finalistes Benoît Hamon et Manuel Valls" et d'adresser "une pensée amicale et toute particulière à Arnaud Montebourg. J'imagine ce soir sa surprise peut-être et sans doute sa déception", a-t-il dit.

"J'appelle les électrices et les électeurs à amplifier encore leur vote", a-t-il ajouté, estimant que la participation au premier tour "a été moyenne. Il faut qu'elle soit plus forte la semaine prochaine".

"Je souhaite que le rassemblement que j'ai mis au coeur de ma campagne soit le plus fort possible", a-t-il encore insisté, "de telle sorte qu'il permettre de battre la droite de revanche et de dureté sociale".

L'écologiste François de Rugy, arrivé cinquième à la primaire initiée par le PS, a lui proposé dimanche soir aux deux finalistes "de les rencontrer dès demain", lundi, avant de donner une éventuelle consigne de vote.

"Je veux dire ma détermination à continuer dans les semaines et mois à venir porter cette voix, celle du progrès par l'écologie", a déclaré à ses soutiens le député de Loire-Atlantique, qui devrait recueillir environ 3,8% des suffrages.

Articles recommandés pour vous