Monde

Présidentielle d’octobre au Brésil : Bolsonaro et Lula sans concession lors de leur premier débat électoral

Débat télévisé entre Lula et Bolsonaro, dans le cadre de la campagne présidentielle au Brésil, ce 28 août 2022.

© © Tous droits réservés

29 août 2022 à 04:20Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Africa Gordillo

Les deux principaux candidats à la présidence du Brésil, Jair Bolsonaro et Lula, se sont accusés mutuellement de tous les maux du pays dans un premier face-à-face télévisé dimanche avant le scrutin d’octobre. Ces deux rivaux, figures centrales de l’histoire récente du Brésil, s’affrontent pour la première fois publiquement.

"Son gouvernement fut le plus corrompu de l’histoire du Brésil", a lancé à l’encontre de Lula – favori selon les sondages – le président sortant d’extrême droite. L’intéressé, 76 ans, a répliqué en défendant son bilan gouvernemental (2003-2010) en termes de réformes sociales. Selon Lula, M. Bolsonaro, 67 ans, "est en train de détruire" le pays. Les deux candidats se sont mutuellement accusés de mentir.

Les sondages favorables à Lula

Dans la première partie du débat, Luiz Inácio Lula da Silva focalisé son discours autour de la défense de l’environnement et de l’Amazonie. Quant à Jair Bolsonaro, il avait affirmé aux journalistes avant cette rencontre qu’il ne voyait pas d’inconvénient à se retrouver face à l’ex-président de gauche, mais qu’il ne "serrera (it) pas la main d’un voleur", en référence à l’affaire de corruption au sein de la compagnie pétrolière publique Petrobras.

Lula mène la course dans les sondages avec 47% d’intentions de vote, contre 32% pour Jair Bolsonaro, selon l’institut Datafolha. D’autres sondages donnent une moindre avance à Lula.

Outre les deux favoris, les organisateurs du débat ont invité quatre autres candidats, dont l’ancien ministre des Finances Ciro Gomes du PDT (centre gauche) et la sénatrice Simone Tebet du MDB (centriste), respectivement troisième et quatrième dans les sondages. En 2018, l’année où il a remporté l’élection, M. Bolsonaro n’a participé qu’aux deux premiers débats. Un mois avant le premier tour, il a été poignardé lors d’un meeting et, après avoir subi une opération chirurgicale, n’a pas repris les débats.

Sur le même sujet

Elections au Brésil : Lula, après la prison, l’incroyable come-back, moins grandiose que prévu

Monde

Brésil : plus d’incendies en Amazonie depuis janvier que sur toute l’année 2021

Monde Amérique du Sud

Articles recommandés pour vous