Regions

Près d'un belge sur deux est vulnérable face au numérique

© GEORGES GOBET - AFP

Gérer ses comptes en banques, demander des primes, réserver des stages pour ses enfants : de plus en plus de démarches de la vie quotidienne doivent se faire en ligne et non plus à des guichets physiques. Un gain de temps pour une partie de la population, mais un véritable casse-tête pour les personnes peu ou pas du tout à l’aise avec l’informatique. C’est le cas par exemple de Rachida, Bruxelloise.

La semaine dernière, elle a pris la direction de l’administration de sa commune avec son mari. Arrivée au guichet, c’est la douche froide : "l’homme m’a dit qu’il fallait prendre rendez-vous en ligne. Mais moi je ne sais pas utiliser l’ordinateur. Qu’est-ce que je dois faire dans ce cas-là ? Je suis bloquée". Ce que la Bruxelloise souhaite, ce sont des guichets physiques, gérés par des êtres humains et accessibles librement pour l’aider dans ses démarches administratives.

Comme Rachida, 46% des Belges ont peu ou pas du tout de compétences numériques. Ce sont les chiffres du baromètre de l’inclusion numérique de la Fondation Roi BaudouinDes personnes peu alphabétisées ou porteuses de handicap, des seniors ou encore des primo-arrivants. Tout un pan de la société pour qui la digitalisation croissante de la vie quotidienne pose problème.

"Il y a une atmosphère de frustration, les personnes ne savent plus vers qui se retourner", explique Rajâa Jabbour, présidente de l’ASBL 3e œil qui vient en aide aux personnes porteuses de handicap visuel. "Notre demande, c’est vraiment de laisser l’humain au centre. On ne peut pas le remplacer à 100% par du digital. Il faut des alternatives", expose-t-elle. Pour la présidente du 3e œil, la numérisation d’un nombre grandissant de services ne doit pas mener à l’exclusion des personnes qui ne maîtrisent pas l’informatique, surtout quand il s’agit d’administrations publiques. Une carte blanche a été publiée dans ce sens par plusieurs dizaines d’associations bruxelloises.

Sur le même sujet...

La Grande Forme du 27/09/2022

Près d’un Belge sur deux en situation de vulnérabilité numérique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous