RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Prépensions à la Fabrique Nationale de Herstal

FN-Herstal.
18 déc. 2012 à 15:31Temps de lecture1 min
Par Caroline Adam

Ne dites plus "prépensions", dites "chômage avec complément de l'employeur". Ce changement dans les mots et dans les textes de lois n'a pas empêché la Fabrique Nationale de négocier un accord d'aménagement des fins de carrière. C'est plutôt exceptionnel puisque l'entreprise herstalienne n'est absolument pas en restructuration.

Concrètement, pendant les quatre années à venir, les ouvriers de 58 ans qui comptent 38 ans de carrière vont pouvoir s'arrêter avec l'équivalent, selon les cas individuels, les charges de famille, de 70 à 80% du salaire. Ils sont 150 environ à rentrer dans les conditions. C'est pratiquement un quart du personnel.

En outre, le préaccord est assorti d'une clause de garantie d'emplois : sauf effondrement du chiffre d'affaires de la FN, retournement de conjoncture ou refus de licence d'exportation, il est prévu de remplacer les départs. C'est une bonne nouvelle pour la centaine de travailleurs actuellement sous contrat à durée déterminé.

Le protocole d'accord, présenté comme une sorte de pacte des générations, mais de pacte solidaire, a été soumis ce mardi par le front commun syndical à ses affiliés, et il a recueilli une large majorité.

 

M. Gretry

Sur le même sujet

FN Herstal: la direction a présenté aux syndicats son plan à moyen terme

Regions

Articles recommandés pour vous