Première femme vice-présidente aux États-Unis : pourquoi les Américains ont-ils couvert une tombe de stickers ?

Loading...
08 nov. 2020 à 15:18 - mise à jour 08 nov. 2020 à 16:06Temps de lecture2 min
Par Maxime Fettweis

En marge de l’élection présidentielle aux États-Unis, une pierre tombale, couverte de stickers est largement visitée ce 8 novembre au lendemain de l’élection de la première femme vice-présidente de la nation outre-Atlantique. Cette tombe, c’est celle de Susan B. Anthony, une militante féministe en faveur du suffrage universel.

Ce sont des petits troupeaux d’Américains qui se succèdent dans un cimetière de Mount Hope, à Rochester, dans l’État de New York après la folle soirée qu’ont vécu les habitants du pays de l’oncle Sam ce samedi soir. Ils viennent rendre hommage à une figure féministe emblématique, enterrée ici en 1906.


►►► À lire aussi : Présidentielle américaine 2020 : qui est Kamala Harris, la première femme vice-présidente ?


Condamnée pour avoir voté

Cette femme, c’est Susan B. Anthony, qui a longtemps milité pour le droit de vote des femmes aux États-Unis. Le 18 novembre 1872, elle est arrêtée. En cause : elle a voté treize jours plus tôt lors de l’élection américaine qui oppose Ulyce Grant à Horace Greeley.

Malgré plusieurs arguments qu’elle présente devant la cour, elle est quand même condamnée à une amende de 100 dollars. "May it please your honour, I will never pay a dollar of your unjust penalty" : Elle ne déboursera pas un seul centime pour payer ce qu’elle doit et elle le dit devant le juge.

C’est cette impulsion qui donnera à Susan B. Anthony la force de son combat. Elle parcourt ensuite le monde pour défendre le droit de vote des femmes, après avoir voté de manière illégale.

Tradition féministe

Aujourd’hui et en vertu du 19e amendement de la Constitution américaine, qui a fêté ses 100 ans en août dernier, toutes les citoyennes peuvent voter. Mais le combat de Susan B. Anthony n’a pas été oublié pour autant.


►►► À lire aussi : Elections américaines 2020 : Stacey Abrams, celle à qui Joe Biden doit (presque) tout dans le bastion républicain de Géorgie


Depuis plusieurs élections, comme pour rendre hommage à cette pionnière, des centaines de femmes se relaient pour apposer un sticker estampillé "I voted today" (ndlr : "J’ai voté aujourd’hui") sur la tombe de la militante du 19e siècle.

Cette année, Floris Lent, l’une des descendantes de cette figure du féminisme, âgée de 99 ans n’a pas dérogé à la tradition. La vidéo de cette vieille dame apposant son sticker sur la tombe de son aïeule a récolté de nombreux likes sur Twitter.

Loading...

Cinq jours après le scrutin, la pierre tombale est encore colorée de nombreux confettis aux couleurs des États-Unis.

Près de 150 ans après, c'est une victoire pour les défenseurs du droit des femmes puisque Kamala Harris sera la première femme à occuper le poste de vice-président. 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous