Viva for Life

Pré-en-bulle, au secours du lien parents-enfant dans le Hainaut occidental

© Tous droits réservés

04 oct. 2022 à 06:00Temps de lecture3 min
Par Viva for Life

Pour les parents, l’arrivée d’un enfant est un moment de bonheur, que l’on partage avec ses proches, une période de grande fatigue mais aussi de grande joie. Cependant, pour certaines familles, fragilisées, une grossesse peut devenir une épreuve et une naissance un parcours du combattant. Une grossesse, pas toujours anticipée, et la naissance d’un enfant, peuvent être compliquées à gérer dans un quotidien déjà mouvementé.

C’est face à ces difficultés que le Service Pré-en-bulle, soutenu par Viva for Life, apporte son soutien, protège les (futurs) parents et leur enfant et accompagne la création d’un lien parents-enfant nécessaire au bon développement de l’enfant, en favorisant des conditions propices à son épanouissement.

Une intervention dès la grossesse

Concrètement, d’ordinaire en difficulté avant même la grossesse, les parents sont généralement redirigés vers Pré-en-bulle par d’autres acteurs de terrain de l’aide social, conscients de la fragilité sociale, psychologique et/ou médicale des parents et soucieux de leur permettre d’accéder à une certaine stabilité pour accueillir leur enfant.

Le plus souvent, c’est durant le troisième trimestre de la grossesse que le service Pré-en-bulle débute son accompagnement d’une famille, et particulièrement de la future maman. Un service proposé par l’ASBL uniquement en accord avec la famille, si celle-ci est demandeuse. Au stade de la grossesse, l’accompagnement va se concentrer principalement autour de la future maman et ce qu’elle vit dans son corps et de ce qu’il y a lieu de mettre en place pour l’arrivée de son bébé. L’objectif est alors qu’au moins la maman et le bébé aient un toit, que le suivi médical de la grossesse soit assuré, qu’ils aient de quoi manger tous les jours. Lorsque c’est possible, c’est à domicile que le travail sera effectué, chez les parents, dans leur zone de confort.

Qui se poursuit aussi après l’accouchement

Le soutien se poursuit ensuite après l’accouchement, toujours sur demande de la famille et en fonction de ses souhaits. L’accompagnement cherche, à présent, à écarter tout obstacle à l’épanouissement du lien parent-enfant. Se posent alors des questions telles que "comment donner un bain ?", "comment préparer un biberon ?", "comment le porter ?" auxquelles les assistants sociaux vont aider à apporter des réponses. Ils vont également apporter des pistes dans la recherche d’une crèche, la souscription à une mutuelle,… Matériellement, l’ASBL peut également intervenir si elle en constate le besoin, via des prêts d’équipements : poussette, vêtements pour bébé, écharpe de portage,… Tout est mis en œuvre afin de préserver la dignité de la maman et du papa dans leur job de parents.

Entièrement gratuit, le travail de Pré-en-bulle se poursuivra généralement jusqu’à l’entrée à l’école maternelle de l’enfant qui marque la fin de l’accompagnement et, si besoin, le passage de relais à d’autres institutions des régions de Tournai, Mouscron, Comines ainsi que Leuze-En-Hainaut et Péruwelz. Pré-en-Bulle existe depuis janvier 2016, et a pu être créé grâce aux dons du grand public à Viva for Life dont le soutien financier persiste, encore aujourd’hui, et permet au service de poursuivre sa mission.

Le Capacity Building, (re)penser sa méthode de travail

Au-delà de ses activités d’accompagnement périnatal, Pré-en-bulle est aussi un témoin privilégié d’un programme mis en place par Viva for Life et la Fondation Roi Baudouin : le Capacity Building. Il s’agit d’une formation, proposée aux équipes des ASBL actives dans le secteur de l’enfance paupérisée visant à permettre aux acteurs de terrain de prendre du recul sur leurs activités afin de (re)construire leurs méthodes et outils et de souder leur équipe autour de l’objectif de leur ASBL.

Déjà bénéficiaire de ce programme en 2016, lors de son lancement, Pré-en-Bulle a trouvé beaucoup de bénéfices à ce programme. Son équipe ayant entretemps doublé, le service a repostulé en 2021 pour qu’une partie de son staff y participe à nouveau, afin de mettre son fonctionnement à jour. Mélange de séances individuelles et collectives avec d’autres ASBL, c’est aussi une opportunité trop rare de rencontrer d’autres acteurs du secteur, de nouer des contacts et de partager méthodes et expériences.

Tout au long de l’année, Viva for Life met en lumière, sur le web et les réseaux sociaux, le travail des associations soutenues par vos dons.

Loading...

Sur le même sujet

Viva for Life 2022 : les 10 nouveautés de la 10e édition à Bertrix

Viva for Life

L’Ouvre-boîtes, l’épicerie aux rayons solidaire à Nivelles

Viva for Life

Articles recommandés pour vous