RTBFPasser au contenu

Concours Reine Elisabeth

Pratiquer un instrument tranquillement, sans casser les oreilles des voisins

Tous les pianistes ne sont pas virtuoses et tous les voisins ne sont pas complaisants
18 mai 2021 à 14:181 min
Par Marie Michiels

Tous les candidats qui se sont présentés au Concours Reine Elisabeth n’auraient pu arriver à ce niveau de qualité d’interprétation sans de nombreuses heures de répétition, de gammes, ou d’arpèges… dans leurs écoles, ou les institutions où ils auront pu faire leurs études, mais également chez eux, à leur domicile privé.

Pour le voisinage, même s’il est compréhensif, et mélomane, ce n’est pas ce qu’il y a toujours de plus agréable à entendre.

Comme en témoigne Maxence Alloing, dans ce reportage : sans être un pianiste professionnel, ces heures d’exercice lui permettent de garder son niveau, et lui amènent de la liberté dans le jeu. Il reconnaît qu’à l’écoute, cela doit paraître redondant, donc il essaie de ne pas jouer trop fort ou de limiter ses heures d’exercices.

Lire aussi : Suivez le Concours Reine Elisabeth à la RTBF

Si on ne veut pas investir dans l’isolation acoustique de son domicile, il existe une solution, c’est le système silencieux pour piano : pour 2000 euros de plus environ que le prix de l’instrument sans le mécanisme, on peut jouer avec un casque sur les oreilles et ne déranger personne. Cette formule est disponible par exemple chez les pianos Maene, une grande maison en Belgique, dont 40% des clients optent pour ce système, qu’ils possèdent un piano à queue ou un piano droit, et que le musicien soit pianiste amateur ou professionnel.

"Donc, l’instrument se joue comme un vrai piano, avec les marteaux et avec les cordes, explique Wolf Leye de la maison Maene, mais on a une deuxième possibilité qui est intégrée dans l’instrument. Ce sont deux instruments associés ensemble, un instrument acoustique et un instrument digital. Quand j’utilise certaines pièces, j’ai un casque qui me permet de jouer en silencieux".

Le système silencieux pour piano existe depuis une vingtaine d’années. Aujourd’hui, s’il est tellement demandé, c’est aussi pour la connectivité, on peut le relier à un téléphone, un ordinateur ou une tablette, notamment pour lire une partition, ou faire ses premiers pas au piano, via un professeur à distance, par exemple, ou une méthode disponible sur internet.

Sur le même sujet

16 mai 2021 à 08:26
1 min
03 mai 2021 à 12:50
2 min

Articles recommandés pour vous