RTBFPasser au contenu

Chroniques Culture

Pourquoi parle-t-on d’une "moutarde qui monte au nez" ?

Pourquoi parle-t-on d’une "moutarde qui monte au nez" ?
30 avr. 2022 à 07:001 min
Par Romane Carmon

Votre invité ne se prive pas de critiquer le repas que vous avez mis l’après-midi entière à préparer, on peut dire que "la moutarde vous monte au nez".

Cette expression désigne cet état d’irritation, lorsque la colère est grandissante et la patience de moins en moins présente.

Elle apparaît au XVIIe siècle sous la forme "la moutarde lui (r)entre dans le nez". Quel est donc le rapport entre la sensation d’une cuillère de moutarde en bouche et la colère elle-même ?

L’un comme l’autre évoque des manifestations physiques difficiles à dissimuler : une trop grande quantité de moutarde en bouche peut faire piquer le nez, monter les larmes et devenir rouge tomate. Des sensations, la dernière surtout, qu’on peut facilement retrouver lorsque la colère monte.

Ainsi, la métaphore rejoint le rang des expressions utilisant l’irruption des humeurs par des manifestations des troubles psychologiques par rapport au comportement habituel. Le nez serait utilisé dans ce cas pour souligner le caractère insupportable d’une situation déclenchant une manifestation de colère.

Articles recommandés pour vous