RTBFPasser au contenu
Rechercher

Matin Première

Pourquoi les Rolling Stones ne joueront-ils pas "Brown Sugar" au Stade Roi Baudouin ?

L'Incontournable de l'été

Les Rolling Stone

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le 11 juillet, les Rolling Stones débarquent au Stade Roi Baudouin pour leur Sixty Tour. En 60 ans de carrière, le groupe de blues rock britannique a connu la gloire tout en accumulant, avec son image rebelle, les polémiques. La dernière entoure la chanson Brown Sugar, dont les paroles évoquent, entre autres, l’esclavagisme. Explications avec Laurent Mathieu.

Plage titulaire de Sticky Fingers, un des albums mythiques des Stones, Brown Sugar ne sera pas jouée au Stade Roi Baudouin. Depuis plusieurs mois, le groupe ne la joue plus en concert.

Pourquoi exactement ? Il faut d’abord replacer l’œuvre dans son contexte.

Un morceau créé quand les Stones ont des ennuis avec le fisc

Le 5 juillet 1969, les Rolling Stones se produisent à Hyde Park à Londres pour un concert hommage à Brian Jones. Deux jours plus tôt, l’ancien guitariste et membre fondateur du groupe a été retrouvé mort dans sa piscine.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, la bande à Mick Jagger est ruinée. Le fisc leur réclame une somme colossale et pour rembourser, les Stones élaborent un plan : enchaîner les concerts et enregistrer un album en même temps pour renflouer les caisses.

Le tournant vers les seventies est prolifique pour le tandem de compositeurs Mick Jagger-Keith Richards. Le groupe est au sommet de son art. En effet, en pleine tournée aux Etats-Unis, ils prennent la direction d’un petit studio à Muscles Shoals, en Alabama : en trois jours, ils enregistrent 3 chansons légendaires dont Wild Horses et Brown Sugar.

Samir Hussein/WireImage

"Brown Sugar", une chanson raciste et sexiste ?

Quel problème rencontre aujourd’hui Brown Sugar ? Ses paroles sont remises en cause. Le premier couplet évoque notamment l’esclavage avec cette phrase : "Un bateau d’esclave venant de la côte d’or destinée aux champs de coton".

Le refrain est aussi sans équivoque. Dans sa version un peu édulcorée il signifie : "Ah ! Beauté noire, comment peux-tu avoir si bon goût".

Les Rolling Stones ont pourtant joué ce tube pendant des décennies sans souffrir de la moindre contestation. Les temps ont un peu changé et aujourd’hui, certains la trouvent sexiste et raciste.

La chanson a alors disparu petit à petit des setlists.

Le Los Angeles Times a interrogé le groupe britannique pour comprendre leur choix. Keith Richards, fidèle à lui-même, a justifié : "J’essaie de comprendre avec les autres où est le problème. Personne ne comprend que c’est une chanson sur les horreurs de l’esclavage ? Mais bon, ils veulent l’enterrer. Pour le moment, je ne veux pas de conflit avec toute cette m…".

Un débat comme souvent lancé par les Stones

Cette mise au placard de Brown Sugar fait débat : certains estiment que les Stones sont une victime de plus de la 'Cancel culture' alors que d’autres déplorent leur incarnation de ce patriarcat blanc sexiste, raciste.

Le principal intéressé, Mick Jagger, auteur de la chanson, se montre plus philosophique. En 1995, il confiait déjà au magazine Rolling Stone, que s’il devait réécrire ce morceau il se serait "probablement censuré […] Dieu sait de quoi je parle dans cette chanson. C’est un tel bazar. Tous les sujets les plus obscènes réunis d’un seul coup".

Une déclaration qui résume bien l’attitude rebelle véhiculée par les Stones selon le journaliste Laurent Mathieu : "Un groupe très populaire, très grand public, mais aussi un groupe obscène, subversif, qui a toujours choqué l’establishment. Et avec cette chanson, et le fait qu’il ne la joue plus, finalement, c’est ce qu’ils continuent à faire, nous interroger sur la morale de notre époque".

► Gagnez vos places pour le concert des Rolling Stones de ce 11 juillet au Stade Roi Baudoin.

Sur le même sujet

Les Rolling Stones interprètent un classique avec une chorale ukrainienne

Journal du Rock

Les Stones au Stade Roi Baudouin avec Classic 21 : les photos et nos impressions !

Evénements Classic 21

Articles recommandés pour vous