Chroniques Culture

Pourquoi dit-on "tout un laïus" pour évoquer un long discours ?

© FAYEZ NURELDINE (AFP or licensors)

18 juil. 2021 à 07:00Temps de lecture1 min
Par Romane Carmon

On peut parfois dire des politiques qu’ils ont tendance à faire “tout un laïus”, c’est-à-dire, un grand discours pour ne pas dire grand-chose, et susciter les quelques bâillements du public.

Dans la Grèce antique, Laïus (ou Laïos) était le roi mythologique de Thèbes et père d’Oedipe. La légende raconte que ce dernier aurait tué Laïus lors d’un combat, pour se venger d’avoir été abandonné. En effet, l’Oracle de Delphes avait averti Laïus que son héritier mâle serait aussi son assassin.

Quel rapport avec l’expression, me direz-vous ? En 1804, l’Ecole de Polytechnique, aujourd’hui surnommée en France l’”X”, est revenue sur ce récit : pour le concours d’entrée, les candidats étaient amenés à imaginer la réponse de Laïus à Oedipe.

Peu inspirés par la question, les étudiants ont bourré des pages et des pages de discours pompeux, de sorte que le mot “laïus” est finalement rentré dans l’argot des polytechniciens.

Depuis lors, le mot laïus est adopté pour décrire tout discours particulièrement long et ennuyeux.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous