Vuelta - Cyclisme

Pour Wout Van Aert, Remco Evenepoel est "bien parti pour la victoire finale" à la Vuelta

© Tous droits réservés

Plus les jours passent, plus Remco Evenepoel se rapproche de la victoire finale sur les routes du Tour d’Espagne. Et avec l’abandon de Primoz Roglic, son principal rival au classement général, tout semble sourire au natif de Schepdaal même s’il devra rester concentré jusqu’au bout.

Evenepoel parviendra-t-il à mettre fin à 44 ans de disette belge sur un Grand Tour ? Une chose est sûre, il impressionne les observateurs et le grand public qui voulaient se montrer prudents et patients. S’il a encore trois étapes délicates à négocier, le coureur de Quick-Step Alpha Vinyl a toutes les cartes en main pour ajouter une somptueuse ligne à son palmarès. Actuellement au Canada pour y disputer plusieurs courses préparatoires en vue des Championnats du Monde (le Grand Prix de Québec et le Grand Prix de Montréal), Wout Van Aert suit de loin ce Tour d’Espagne. "Je suis surtout déçu de la chute et de l’abandon de Primoz Roglic. C’est un nouveau coup dur pour lui" a expliqué le maillot vert du dernier Tour de France en conférence de presse. "Remco a perdu son principal rival et est donc bien parti pour remporter la victoire finale. Il a montré qu’il était capable de défendre un maillot de leader. J’espère qu’il pourra le garder jusqu’au bout car la Belgique est un pays de vélo avec une longue tradition. Cela fait longtemps que nous n’avons plus remporté un grand tour et Remco mérite de gagner ce Tour d’Espagne" poursuit l’ancien champion de Belgique.

Avec notamment Tadej Pogacar et Egan Bernal, le Belge fait partie de la génération amenée à régner sur le cyclisme ces prochaines années. "C’est un prétendant de plus pour la victoire finale sur les grands tours" détaille le Slovène à nos confrères du Soir. "Remco est un bon rouleur, puissant et qui grimpe bien. Il s’était très bien préparé pour ce Tour d’Espagne. Ce qu’il réussit depuis trois semaines n’est pas vraiment étonnant" conclut l’ancien double vainqueur du Tour.

Sur le même sujet

GP du Québec : Benoit Cosnefroy sort à 2 km et s’impose en solitaire, van Aert 4e

Cyclisme

Mondiaux de cyclisme : Wout van Aert se plaint des frais de voyage élevés pour se rendre en Australie

Cyclisme

Articles recommandés pour vous