RTBFPasser au contenu

Santé

Les médicaments contre le rhume sans ordonnance: attention danger...

Les médicaments contre le rhume sans ordonnance: attention danger...

on n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

12 janv. 2017 à 09:21 - mise à jour 12 janv. 2017 à 10:502 min
Par Véronique Fouya

Avoir un rhume, quoi de plus banal en cette saison... Banal, mais désagréable alors on serait vite tenté de s'en débarrasser au plus vite. D'ailleurs les pharmacies ne manquent pas de propositions en la matière : décongestionnant nasal, gélules, médicaments... Une petite dizaine de solutions sont à portée de main et ne nécessitent pas la moindre ordonnance. Mais cela signifie-t-il pour autant que l'on puisse les utiliser sans risques?

Des médicaments sans effets secondaires?

La réponse est clairement non. Plusieurs de ces médicaments, comme le sinutab ,le rhinatiol ou l'actifed rhume contiennent de la pseudoéphédrine. Or, cette substance est un vasoconstricteur, ce qui signifie qu'elle rétrécit les vaisseaux sanguins. Du coup, les personnes qui ont, par exemple, des risques cardio-vasculaires ne devraient pas les utiliser à la légère car ils s'exposent à des risques accrus d'AVC. En outre, au-delà de 5 jours d'utilisation, cette substance est susceptible de brûler les muqueuses et entraîne une accoutumance, ce qui alimente un cercle vicieux.

Attention à l'automédication: ennemie de la posologie !

D'autres médicaments contiennent quant à eux des anti-histaminiques et à ce titre, ils sont susceptibles de provoquer de la somnolence ; pas toujours idéal , notamment pour les personnes âgées, ou, pour les hommes qui souffrent de troubles urinaires d'origine prostatique.

Du paracétamol peut également être présent, d'où un éventuel risque de surdosage si vous prenez par exemple du daffalgan à coté.

L'avis du médecin 

Compte-tenu de ces éléments, le médecin que nous avons interrogé à ce propos est formel. Ces médicaments ne devraient pas être délivrés en première intention sans mise en garde. Pourtant, dans 80% des pharmacies où nous nous sommes rendus, on nous a délivré de quoi dégager les fosses nasales sans le moindre avertissement préalable.

Seule l'une d'entre elles a adopté l'attitude la plus recommandable : commencer par utiliser du sérum physiologique plusieurs fois par jour, si le rhume persiste utiliser brièvement un spray nasal. Et si vraiment l'affection est invalidante passer au médicament, mais pas plus de 5 jours. En tout état de cause, on se rappellera que le rhume est une affection banale qui guérit spontanément en une semaine, et sous traitement en 7 jours...

A bon entendeur !

Les médicaments contre le rhume sans ordonnance: attention danger...

on n'est pas des pigeons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement