RTBFPasser au contenu

Regions Liege

Pour reloger les sinistrés des inondations, Chaudfontaine fait de la prospection immobilière

Pour reloger les sinistrés des inondations, Chaudfontaine fait de la prospection immobilière
15 oct. 2021 à 07:402 min
Par Marc Hildesheim

Avec l'appui de la Région Wallonne,  les communes dévastées par les inondations meurtrières de la mi-juillet multiplient les initiatives pour reloger les sinistrés. 2200 d'entre eux ont déjà retrouvé un toit, mais il en reste encore autant à reloger avant l'hiver.

Chaudfontaine est dans ce cas. 1870 habitations ont été fortement endommagées par les inondations. 90 familles sont encore en demande de logements. La commune pare au plus pressé avant l'hiver: Cela va de la commande de logements modulaires provisoires - Chaudfontaine sera d'ailleurs la première à en installer début novembre à Vaux-sous-Chèvremont, mais en zone non-inondable. Elle a aussi contacté les propriétaires de bien inoccupés pour qu'ils les remettent en état via des aides et les proposent ensuite à la location. Et puis la commune épluche les petites annonces, les sites style Immoweb, pour que la Société Wallonne du Logement et le Foyer de la région de Fléron puissent racheter maisons et appartements mis en vente par des particuliers, afin de les louer ensuite à prix modéré aux sinistrés: "On a déjà identifié 14 maisons à vendre en zone non-inondable, près de Vaux-sous-Chèvremont et Chaudfontaine-Source pour ne pas délocaliser les sinistrés" précise Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine. "Il faut évidemment qu'une négociation s'engage avec les propriétaires pour tenter d'acquérir ces logements et ensuite les mettre à disposition des sinistrés". Mais évidemment pas question d'acheter des maisons quatre facades à 500000 euros comme on en trouve en vente dans la commune "Non bien sûr, il faut que les prix tournent autour des 150000 à 200000 euros. Et ces logements doivent proposer le nombre de chambres nécessaires et doivent être conformes en matière de salubrité pour être rapidement habitables"   

Chaudfontaine n'est évidemment pas la seule commune à suivre cette voie pour tenter de reloger les sinistrés. Limbourg va acheter elle-même plusieurs maisons et appartements. Pepinster prospecte également, et ce ne sont là que quelques exemples. La Région Wallonne a octroyé une enveloppe globale de 40 millions d'euros à la dizaine de communes parmi les plus sinistrées de la province de Liège pour l'achat de ces logements.    
 

Inondations: reloger les sinistrés (JT 12/10/2021)

Articles recommandés pour vous