RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Pour Liège en Prime, la directrice générale de la Citadelle dresse le diagnostic du secteur hospitalier liégeois

Liège en Prime: Sylvianne Portugaels

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 avr. 2022 à 10:00 - mise à jour 01 mai 2022 à 05:47Temps de lecture1 min
Par Michel Grétry

Dans le premier numéro de "Liège en Prime", le nouveau rendez-vous hebdomadaire de la rédaction régionale de la RTBF, Sylvianne Portugaels, directrice générale de la Citadelle, livre un diagnostic optimiste mais lucide sur le secteur hospitalier en cité ardente. Les personnels se remettent petit à petit des efforts consentis pendant les deux années de pandémie. Il reste difficile de recruter des infirmières et des infirmiers, mais son établissement prend des initiatives, comme le financement de formations en alternance, pour que des employés ne doivent pas supporter seuls les coûts de spécialisations.

Les difficultés budgétaires sont loin d’être surmontées. Les pertes sèches de rentrées financières, suite à l’arrêt des consultations lors du premier confinement par exemple, ont été compensées par le ministère de la santé. Mais les chiffres définitifs ne sont pas encore arrêtés. Pour l’année dernière, c’est encore l’inconnue. Quoi qu’il en soit, il est hors de question, pour Sylvianne Portugaels, de recommencer comme voici quatre ans, avec un plan d’économies et des suppressions de primes pour les travailleurs de la Citadelle. Et pas question, non plus, de renoncer aux nécessaires investissements, aux étages supplémentaires à construire, parce que l’outil a quarante ans, et qu’il doit être modernisé et adapté à l’évolution de la patientèle.

Articles recommandés pour vous