Une sélection de trois coups de cœur pour Halloween. Au programme un mystère un peu effrayant se déroulant en Belgique, une sorcière très sympathique à l’hygiène douteuse et un ogre chef de cuisine.

Olga Cracra d’Estelle Meens et Sandrine Lamour chez Mijade

Olga Cracra, une sorcière bien-aimée

Cette histoire se déroule dans un marais gluant, là où vit Olga Cracra une sorcière au nez pointu et à la verrue qui pue. Cette verrue n’a pas toujours été là, elle est arrivée au beau matin. Malgré de nombreux parfums venus de pays lointains, elle sent toujours le crottin. En tant que sorcière elle a essayé de nombreuses formules magiques, mais rien n’y fait ce gros bouton adore vivre sur le bout de son nez. La solution : envoyer des corbeaux aux enchanteurs, médecins et guérisseurs indiens afin d’organiser un tournoi de sorcellerie et faire disparaître la verrue à l’abominable odeur. Malgré leurs années d’expérience rien n’y fait… Ce n’est qu’une bande de bons à rien ! Seule dans son marais Olga Cracra est désespérée… C’est alors que Hugo, un petit garçon, sonne à sa porte pour lui offrir une solution, mais laquelle ?

 

© Tous droits réservés

La fin est hilarante et complètement surprenante ! Un livre tout en rimes, superbement illustré. Les dessins sont colorés et bourrés de détails qui ont leur importance. Un bon prétexte aussi pour parler d’hygiène aux enfants, car Olga Cracra le bain elle ne connaît pas. En revanche, elle est indépendante, débrouillarde, marrante et déterminée à se débarrasser de sa verrue. Un magnifique livre bourré d’humour, plein de douceur, il ne fait pas peur et qui donne du bonheur aux enfants dès 4 ans. Et cerise sur le gâteau, le livre est publié dans une maison d’édition belge, Mijade et illustré par une Belge, Estelle Meens. Si vous souhaitez découvrir d’autres pépites venues de notre plat pays, tout au long du mois de novembre se tient la campagne " Lisez-vous le belge ? ".

 

© Tous droits réservés

Il ne faut pas mettre les enfants au congélateur de Michaël Escoffier et France Cormier chez Éditions d’Eux

Le meilleur livre de cuisine… Pour les ogres !

Bienvenue dans la cuisine du restaurant l’Ogre Gourmand, le maestro des fourneaux est Bronislav Haddendur. Aujourd’hui, il va vous révéler ses recettes les plus secrètes, afin que vous puissiez les réaliser à la maison. Son mets le plus gourmand… Les enfants ! Avant de commencer, il est important de rappeler quelques règles de sécurité ! Les enfants sont du genre à mordre et à donner des coups, faites attention à vous et surtout, il ne faut jamais leur tourner le dos. Il vous rappelle aussi qu’il existe deux types d’enfant : l’enfant sauvage et l’enfant d’élevage. Maintenant que vous êtes prêts, il est temps de découvrir les recettes savoureuses à base d’enfants… Ne vous inquiétez pas aucun enfant ne va finir manger, ouf ! Ils vont tous s’échapper grâce à leur inventivité.

 

© Tous droits réservés

C’est un livre bourré d’humour à prendre au second degré. Il y a un décalage entre ce que l’ogre vous partage à l’écrit et ce que vous voyez dans les illustrations. L’ogre est fier de vous prodiguer ses conseils, mais il ne se rend pas compte que les enfants utilisent diverses techniques pour se libérer. En bref, l’ogre est bête et les enfants sont les plus intelligents. C’est un album divertissant qui fera rire les petits comme les grands pour des raisons différentes. L’ogre s’adresse directement aux lecteurs grâce au succulent texte de Michaël Escoffier et aux illustrations de France Cormier. Son ogre à des verrues, des dents sales et il n’a pas l’air très sympathique… Un livre à mettre entre les mains d’enfants dès 5 ans.

 

© Tous droits réservés

Mystère en Belgique – Le Manoir hanté de Salvatore Minni chez Auzou

Une histoire de fantômes ou peut-être pas…

Lisa et Lucas vivent à Bruxelles, leur voisin un vieux manoir délabré… Abandonné et dégradé depuis des années, aucune activité humaine ne semble l’animer. Jusqu’au jour où Lisa voit de la lumière à une fenêtre et même une ombre ! Est-ce un fantôme ? Elle prévient son frère Lucas qui ne la croit pas une seule seconde… Pourtant c’est à deux qu’ils se rendent, pendant la nuit, dans cette maison hantée. Mais avant, il faut une lampe torche qui se trouve dans la cave au milieu des araignées, berk ! Ensuite traverser le jardin, calmer le chien du voisin et rentrer dans la maison. La porte s’ouvre et une ombre s’approche, suivi d’une deuxième, des FANTOMES !!!!! Ou peut-être pas, réponse dans ce petit livre de 95 pages.

Il est accessible aux enfants dès 7 ans au plus courageux comme Lisa et au plus trouillard comme Lucas. Il fait gentiment frissonner, mais surtout il parle de la famille et de l’aide que l’on peut donner aux personnes dans le besoin. Petit coup de cœur aussi pour la personnification de la maison, en effet c’est elle qui parle au début et à la fin du livre. L’écriture de Salvatore Minni nous entraîne dans cette aventure et il est impossible de lâcher cette histoire. Pour ceux qui aiment les dessins, il est illustré par Maria Lia Malandrino. L’auteur et la maison d’édition Auzou ont prévu d’autres tomes, le deuxième sortira en janvier et se déroulera à Bouillon.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous