RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Pour éviter la fraude, il faut refinancer le SPF Finances, selon le Réseau pour la justice fiscale

01 juil. 2022 à 14:06Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Marie-Laure Mathot

Si le refinancement de la police fédérale et de la police judiciaire fédérale pour mieux lutter contre la criminalité organisée (notamment financière et fiscale) était "nécessaire", il n’est pas "suffisant": le SPF Finances aussi doit être mieux soutenu, a estimé vendredi le Réseau pour la justice fiscale (RJF). La coupole demande au gouvernement d’engager 300 personnes pour assurer les fonctions de contrôle du Service public fédéral.

Mi-juin, le gouvernement a approuvé un plan pluriannuel d’investissement dans la police pour renforcer notamment la police administrative, la police judiciaire, les services techniques d’information et de communication (TIC) et les infrastructures. L’an dernier, 1600 personnes ont été engagées à l’inspection et cet objectif sera poursuivi dans les années à venir, avait annoncé la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden.

"Il n’y a aucune raison que ce qui a été accordé à la police judiciaire fédérale ne le soit pas aux fonctions de contrôle des administrations fiscales opérationnelles du SPF Finances", estime le RJF, qui regroupe les confédérations syndicales et une trentaine d’ONG et d’associations en Wallonie et à Bruxelles.

Sur le même sujet

Des mesures contre la fraude fiscale trop limitées, regrettent syndicats et ONG

Economie

Lutte contre la fraude fiscale : vers la fin du secret bancaire ?

Articles recommandés pour vous