RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Pour Cyril Saugrain "Van Aert peut sortir du mode pression" après ses 2 succès

Pour Cyril Saugrain "Van Aert peut sortir du mode pression" après ses 2 succès

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 juin 2022 à 15:37Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda avec Rodrigo Beenkens

Wout Van Aert a remporté sa deuxième victoire en cinq étapes et poursuit son impressionnant Critérium du Dauphiné. Sur la ligne d’arrivée de Chaintré, le maillot jaune a devancé de justesse un autre Belge, Jordi Meeus, après avoir dépassé les échappés à toute allure dans les dernières dizaines de mètres de course. Un final passionnant dont nous avons parlé avec notre consultant Cyril Saugrain qui a répondu à nos traditionnelles trois questions.
 

Wout Van Aert a atteint ses deux objectifs : remporter le maillot vert et remporter deux étapes. Est-ce qu’il doit désormais se relâcher pour les étapes qui restent dans la perspective du Tour de France ?

"Il peut passer dans un mode un peu plus "light" On sentait ces derniers jours qu’il y avait cette pression car il voulait gagner d’autres étapes. Je pense que vendredi il aura une autre opportunité. Il ne doit pas se mettre de pression pour autant. C’est à d’autres équipes de prendre les commandes. Ensuite, il pourra faire son travail d’équipier, comme il devra le faire sur certaines étapes du Tour. Mais bien évidemment, il peut déjà penser à une perspective plus lointaine et sortir du mode 'pression'."

Qu’est-ce qui fait que lors de la 2e étape, l’échappée a réussi à aller au bout en conservant 5 secondes d’avance sur le peloton et qu’ici elle a échoué à 150m près.

"Sur la 2e étape, à aucun moment les coureurs ne se sont posés de questions en se relayant jusqu’au bout. Ici, on était sur une grande ligne droite avec cette visibilité qui a mis l’échappée sous pression. On a eu cette temporisation à un ou deux moments et ça a fait la différence pour finalement priver Bakelants de victoire. Il vient terminer 8e, il était en train de reprendre Thomas au moment où il a été dépassé par les sprinters."

D’ailleurs dans cette équipe Intermarché-Wanty Gobert quand il n’y en a plus, on en trouve encore d’autres. On vient de citer Bakelants mais Hugo Page finit 4e au terme d’un remarquable sprint. Quelle explication peut-on donner à tous ces bons résultats de cette équipe ?

"On parle souvent de la spirale de la victoire. Je parlerais de la spirale du bien-être. On sent qu’il y a une bonne ambiance dans cette équipe et les victoires y contribuent. Ce jeudi, ils ont mis un homme devant et puis ils ont sprinté avec Page car c’est revenu. On ne voit pas ça dans toutes les équipes qui préfèrent ne pas prendre l’échappée et rouler derrière. L’intelligence a prévalu chez Intermarché."

5e étape : Thizy-les-Bourgs > Chaintré : Victoire de Wout Van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous