RTBFPasser au contenu

Regions

Port du masque en Wallonie : un vide juridique de plus de 36 heures !

Port du masque en Wallonie : un vide juridique de plus de 36 heures !
04 oct. 2021 à 11:53 - mise à jour 04 oct. 2021 à 12:011 min
Par Nicolas Rondelez

Le 17 septembre dernier, le CODECO annonçait l’opportunité de certains assouplissements en matière de port du masque dès le 1er octobre. A charge ensuite, pour les régions, d’appliquer ou pas ces assouplissements.

Si la Flandre s’est rapidement positionnée en faveur de ces mesures, la Wallonie, elle, n’a annoncé que le 30 septembre son intention de ne pas suivre, pour l’instant, les assouplissements proposés par le CODECO.

Mais la Wallonie n’a pas force de police. Pour la mise en application de cette décision du Gouvernement Wallon, il fallait un arrêté provincial de chacun des gouverneurs des 5 provinces wallonnes, signé et adressé à tous les bourgmestres chargés à leur tour d’afficher et de faire appliquer la décision.

© Tous droits réservés

L’Union des Villes et Communes impatiente.

Le 2 octobre, soit plus de 24 heures après la mise en application des mesures, aucun texte légal ne leur était toujours parvenu. Le bourgmestre de Braine-le-Comte et Président de l’Union des Villes et Communes s’en étonne sur Twitter.

Loading...

Finalement, l’arrêté du Gouverneur de la Province du Hainaut, Tommy Leclercq, lui parvient à 15h48. Et il est bel et bien daté et signé du 2 octobre. Et cela semble avoir été le cas pour l’ensemble des provinces wallonnes.

"Ce n’est pas un retard d’un jour, mais de deux semaines"

Maxime Daye, le Président de l’Union et Commune s’étonne, au-delà de son tweet : "La faute n’est pas nécessairement aux gouverneurs. La proposition du CODECO date du 17 septembre. On dirait que le 30, quelqu’un dans l’administration wallonne s’est soudain souvenu qu’aucune décision n’avait été prise. Ce n’est pas un retard d’un jour, mais de deux semaines ! Et tout à coup, il faut une communication que les gouverneurs des provinces veulent commune. Cela a pris le temps que cela a pris. Toujours est-il qu’il y a un vide juridique entre le 1er octobre et le 2 à 15h28, en ce qui me concerne en tant que Bourgmestre de Braine-le-Comte".

Et la conséquence c’est que toutes les infractions concernant l’absence de port du masque en Wallonie entre le 1er et le 2 octobre, dans le cadre des assouplissements annoncés par le CODECO sont contestables ! Une belle histoire wallonne !

Fin ou presque du port du masque en Flandre dans notre Jt du 1er octobre

Articles recommandés pour vous