Icône représentant un article video.

Justice

Policier tué à Schaerbeek : faut-il revoir la procédure judiciaire ?

Policier tué : procédure judiciare à revoir ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 nov. 2022 à 20:11Temps de lecture2 min
Par Lavinia Rotili, sur base d'un sujet de Stéphanie Lepage

Le pays est sous le choc suite au décès du policier liégeois poignardé en service ce jeudi par un ancien détenu radicalisé. Si le drame suscite beaucoup d’incompréhension, c’est que l’assaillant s’était rendu dans un commissariat pour demander une assistance psychologique quelques heures avant l’attaque. Les informations sur l’instabilité psychologique de l’assaillant ont-elles bien circulé ?

Sur le plateau de la VRT, Olivier Slosse, chef de corps de la zone de police Bruxelles Nord, décrit "de l’incompréhension et de la colère, parce qu’on a suivi toutes les discussions et les communiqués de presse. Et au final, on se retrouve dans une situation où aucune faute n’a été commise, mais il y a quand même ce résultat. C’est inacceptable."

Selon Ine Van Wymersch, procureure du Roi de Hal Vilvorde, un dossier ne peut pas être judiciarisé quand aucun délit n’a été commis, comme cela a été le cas pour Yassine M. quand il s’est présenté de lui-même à la police. Toutefois, elle estime que cela vaut la peine de remettre en question le système et la procédure.

Evaluer la communication entre les partenaires

Les services de déradicalisation chargés du suivi de Yassine M. n’auraient-ils pas dû transmettre les infos sur la santé mentale de l’homme au parquet ? Selon le chef de zone, il n’y a pas assez de communication entre les partenaires.

"Il y a trois partenaires qui sont en contact : le parquet, la police et le monde psychiatrique, rappelle Olivier Slosse. Mais ils ne se parlent pas. Il faut un système où plusieurs disciplines sont autour de la table pour partager des informations. Cela ne se fait pas, alors qu’on est quotidiennement en contact."

Un constat qui pose question et dont devront probablement s’expliquer les ministres Verlinden et Van Quickenborne en commission Intérieur-Justice à la Chambre ce lundi.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous