RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

Police : un important plan d’investissement dans le personnel et l’infrastructure sera présenté vendredi en gouvernement

Les ministres Vincent Van Quickenborne et Annelies Verlinden, récemment

Un plan pluriannuel d’investissement dans la police sera présenté vendredi en conseil des ministres, a annoncé mercredi la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden. Avec son collègue de la Justice Vincent Van Quickenborne, elle a eu un échange de vues avec les commissions conjointes de l’Intérieur et de la Justice de la Chambre, à la suite d’une série d’auditions sur la situation de la police judiciaire fédérale.

"Le gouvernement fédéral investit 310 millions d’euros supplémentaires dans la police intégrée au cours de cette législature. La trajectoire budgétaire passe de 50 millions d’euros en 2021, à 70 millions d’euros en 2022, 90 millions d’euros en 2023 et 100 millions d’euros en 2024", a détaillé Annelies Verlinden.

Le total des investissements s’élèvera en 2024 à 455,6 millions d’euros et dépassera donc les 212,5 millions d’euros d’économie linéaires prévus, a-t-elle précisé. L’injection nette dans la police s’élèvera donc, à l’horizon 2024 à 243,3 millions.

1600 inspecteurs par an

Concrètement, Annelies Verlinden a annoncé un renforcement des effectifs de la police administrative et de la police judiciaire de près de 1000 unités au cours de cette législature avec des investissements dans l’ICT et les infrastructures.

L’objectif de recruter 1600 inspecteurs par an, qui a été réalisé en 2021, sera poursuivi dans les années à venir, soit un renforcement annuel de 1200 collaborateurs pour la police locale et de 400 aspirants pour la police fédérale.


A lire aussi : Annelies Verlinden lance une campagne "de sensibilisation au respect mutuel" population-police


Pour ces recrutements supplémentaires, 30 millions d’euros supplémentaires sont prévus chaque année à partir de 2022 : 25,4 millions d’euros pour les salaires des nouvelles recrues, 2,1 millions d’euros pour les écoles de police et 2,6 millions d’euros pour l’équipement des aspirants. Enfin, un budget annuel de 250.000 euros est prévu pour une campagne de recrutement, afin d’attirer les candidats aspirants. Début 2020, la capacité totale de personnel de la Police Fédérale était de 12.189 unités. Il devrait être de 13.109 en 2024, a conclu Annelies Verlinden.

 

À la Police Judiciaire Fédérale, chaque départ sera compensé par une arrivée et 195 enquêteurs spécialisés rejoindront les services par rapport au 1er janvier 2022.

Fini le sous-financement

En 2022, les investissements en ICT s’élèvent à 12,1 millions d’euros. En 2023 et 2024, ceux-ci se chiffreront chaque fois à 6 millions d’euros.

"Cependant, les moyens ne sont pas illimités et doivent donc être utilisés efficacement. C’est pourquoi nous demandons à la police fédérale de procéder à un exercice d’efficacité. L’objectif de cet exercice est de réfléchir à l’avenir de la police fédérale, où la cohésion, la spécialisation et l’innovation occupent une place centrale", ont détaillé les deux ministres.

"Après plusieurs années de sous-financement, les défis sont grands pour la police. Le changement est en marche, mais il y a encore du pain sur la planche. Aujourd’hui, nous avons présenté le plan budgétaire pour les années à venir. Vendredi, nous demanderons au gouvernement fédéral d’approuver ce plan. Nous ne pouvons pas garantir 100% de sécurité aux citoyens, mais nous pouvons leur promettre de nous y investir à 100%. Et cela est possible grâce à ces investissements", a conclu Annelies Verlinden.

Réfléchir à l’avenir de la police fédérale, où la cohésion, la spécialisation et l’innovation occupent une place centrale

 

"Il est essentiel de renforcer le personnel spécialisé au sein de la recherche fédérale dans le cadre de la lutte contre la criminalité grave et organisée. Le dossier Sky ECC a démontré ce dont nos équipes de la justice et de la police sont capables. Nous voulons continuer sur cette voie. C’est pourquoi ce gouvernement investit dans la police judiciaire fédérale, en prévoyant un renforcement de 409 membres de la police supplémentaires d’ici 2024. Les hauts responsables du ministère public et de la police judiciaire fédérale ont déjà fait savoir que, grâce à ce renforcement, ils seront équipés pour affronter la lutte contre la grande criminalité. En contrepartie, nous demandons qu’un exercice d’efficacité soit mené en interne et qu’il y ait une coopération plus étroite avec les services de recherche locaux", a de son côté déclaré Vincent Van Quickenborne.

Sur le même thème : Le Grand Entretien (Déclic 04/02/2022)

Sur le même sujet

Des centaines d'objets volés dans des camionnettes retrouvés par la police bruxelloise

Regions

Police : la CGSP dépose un préavis de grève pour le 20 juin

Belgique

Articles recommandés pour vous