Belgique

Police : soutien des syndicats policiers au commissaire général Marc De Mesmaeker, convoqué par le gouvernement

Le commissaire général de la police fédérale Marc De Mesmaeker prononce un discours lors de l’inauguration du nouveau navire de police SPN-01, à Ostende, lundi 30 mai 2022.

© Tous droits réservés

Les syndicats policiers du nord du pays (VSOA, NSPV et ACV Services Publics), ainsi que la CSC Services Publics francophone, se disent étonnés que l’avenir du commissaire général de la police fédérale, Marc De Mesmaeker, soit remis en cause par le gouvernement. Dans un communiqué commun publié dimanche, ils lui expriment leur soutien.

"C’est avec étonnement que nous avons pris connaissance des informations selon lesquelles l’avenir du commissaire général est remis en cause par les autorités", indiquent les syndicats.

 

Mandat

Samedi, Het Nieuwsblad rapportait que le commissaire général avait été convoqué par les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Annelies Verlinden (CD&V) et Vincent Van Quickenborne (Open VLD). Au cœur de l’entretien : les difficultés de recrutement ou encore l’échec de la lutte contre la mafia à Anvers. Selon les sources du journal, le mandat de Marc De Mesmaeker, qui arrive à échéance en juin, ne serait pas prolongé.

C’est avec étonnement que nous avons pris connaissance des informations selon lesquelles l’avenir du commissaire général est remis en cause par les autorités

"En période de crise, c’est apparemment devenu une tradition de rejeter la responsabilité de tout et n’importe quoi sur une autre victime", ont réagi ce dimanche les syndicats qui se disent "à 100% derrière le commissaire général".

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous