Roland Garros - Tennis

Plus qu’une joueuse du top 10 chez les dames, fin de parcours pour Goffin, Swiatek intraitable : les faits marquants de la 7e journée à Roland-Garros

Fin de parcours pour David Goffin, Swiatek dernière membre du top 10 après les éliminations de Badosa et Sabalenka.

© Belga

Jour 7 et toujours le même constat dans le tableau féminin. C’est l’hécatombe chez les têtes de série féminin. Un constat que l’on peut faire une dernière fois pour le top 10 puisqu’il ne reste désormais plus que la numéro 1 mondiale Iga Swiatek en course pour le sacre après les éliminations de Paula Badosa (WTA 4) et Aryna Sabalenka (WTA 7). Fin de parcours également pour David Goffin qui, diminué physiquement, s’est incliné face à Hubert Hurkacz, 13e joueur mondial. Retour sur les cinq faits marquants de la 7e journée du côté de la Porte d'Auteuil.

Premier match un peu serré pour Swiatek

Iga Swiatek marche sur l’eau ces dernières semaines et même ces derniers mois. La Polonaise vient d’enchaîner une 31e victoire consécutive en prenant la mesure de Danka Kovinic, 95e mondiale.

S’il n’aura fallu qu’une heure 30 à la numéro un mondiale pour s’imposer, dans les chiffres le match a été un peu plus serré que ses deux premiers tours. Très à l’aise dans le premier set, elle a dû un peu plus batailler dans le deuxième pour s’imposer 6-3 7-5.

La joueuse de 20 se qualifie pour les huitièmes de finale et se rapproche du record détenu par Venus Williams de 35 victoires consécutives, série que l’Américaine avait réalisé en 2000.

Après la rencontre, au moment de signer la caméra, la Polonaise a eu un petit clin d’oeil pour la finale de la Ligue des Champions de football qui se déroule ce samedi soir à Paris en écrivant "Real Madrid ou Liverpool ???".

Plus qu’une membre du top 10

Si Iga Swiatek carbure, c’est véritablement la crise dans le top 10 dans le tableau féminin. Hormis la Polonaise, numéro 1 mondiale, toutes les autres membres du top 10 ont déjà été éliminées. Elles étaient encore trois avant ce samedi mais la numéro 4 Paula Badosa et la numéro 7 Aryna Sabalenka n’ont pas réussi à tenir leur rang et quittent également la Porte d’Auteuil.

L’Espagnole était menée 6-3 2-1 face à Veronika Kudermetova, partenaire de double d’Elise Mertens, lorsqu’elle a jeté l’éponge. Quart de finaliste en 2020, Badosa faisait partie des outsiders capables de faire douter Swiatek.

La Bélarusse, qui joue sous bannière neutre, s’est, elle, complètement effondrée face à l’Italienne Camila Giorgi, 30e mondiale, après avoir mené une manche à rien. Sabalenka s’est finalement inclinée 4-6 6-1 6-0 et n’atteindra donc pas les huitièmes de finale pour la première fois de sa carrière à Paris.

Après les éliminations de Barbora Krejcikova (WTA 2 et tenante du titre à Paris), Maria Sakkari (WTA 3), Anett Kontaveit (WTA 5), Ons Jabeur (WTA 6), Karolina Pliskova (WTA 8), Danielle Collins (WTA 9) et Garbine Muguruza (WTA 10) plus tôt dans la compétition, les éliminations de Badosa et de Sabalenka confirment donc la crise qui touche actuellement le tennis féminin.

Qualif pour Minnen, le cauchemar de Goffin, journée mitigée pour la Belgique

David Goffin semblait revenir en forme après de longs mois de doute mais le corps du Liégeois l’a lâché dans son match du troisième tour face au Polonais Hubert Hurkacz, troisième mondial. Visiblement diminué à la jambe gauche, le Belge s’est incliné en trois sets 7-5 6-2 6-1 et quitte donc la Porte d’Auteuil au troisième tour sans avoir pu réellement défendre ses chances dans ce duel face au Polonais.

Du côté du double, les Belges étaient également en action ce samedi. Greet Minnen, associée à la Hongroise Anna Bondar s’est imposée face à la paire Galfi/Kalinskaya en deux sets 7-5 6-3. La Belge et sa partenaire hongroise rencontreront la paire composée de la Polonaise Alicja Rosolska en 1/8e de finale.

Il y aura également une autre joueuse belge en huitièmes de finale en double féminin puisque la paire composée de Kirsten Flipkens et de la Canadienne Leylah Fernandez affronte Elise Mertens et la Russe Veronika Kudermetova ce samedi en fin de journée.

Le jeu le plus long entre Sinner et McDonald

15 minutes, c’est le temps que McDonald a dû batailler pour remporter un jeu face à Sinner dans leur match du troisième tour. Alors que le score affichait 6-3 2-2 en faveur de l’Italien, 12e joueur mondial.

25 points, 3 balles de break pour l’Italien, 8 balles de jeu pour l’Américain, ce cinquième jeu de la deuxième manche aura tenu le public en haleine.

Sinner s’est finalement imposé 6-3 7-6 (8/6) 6-3 et rencontrera Rublev en huitièmes de finale.

Le point de la journée Hurkacz

Si David Goffin n’a pas pu lutter face à Hubert Kurkacz, les deux hommes ont tout de même offert un magnifique point au public du Court Simmone-Mathieu dans le premier set, lorsque le Belge semblait encore en pleine possession de ses moyens.

Débordé, Goffin semble renversé son adversaire et prendre l’ascendant dans l’échange mais le Polonais, dos au filet, réalise un lob d’un joli coup de poignet pour remporter le point.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous