RTBFPasser au contenu
Rechercher

Coronavirus

Plus le temps passe, et moins les vaccins anti-Covid sont efficaces, et ce, quel que soit son âge

28 oct. 2021 à 14:20 - mise à jour 28 oct. 2021 à 14:58Temps de lecture1 min
Par Estelle De Houck

Au fil du temps, le vaccin contre le coronavirus perdrait de son efficacité face au variant delta, tant contre les contaminations que contre les formes graves du virus. C’est ce qu’indique une étude israélienne publiée ce mercredi. Un déclin qui se confirme pour toutes les classes d’âges.

L’étude se penche sur les données nationales israéliennes. Comme de nombreux pays, Israël a connu une résurgence de l’épidémie malgré sa campagne de vaccination débutée en décembre 2020. A la mi-juin 2021, la situation sanitaire a effectivement commencé à se dégrader.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Israël : le pays rouvre aux touristes dès novembre, sous conditions


Au sein des personnes vaccinées, les chercheurs ont comparé les taux d’infections et de formes graves du virus selon différentes périodes auxquelles le vaccin a été administré. Après avoir éliminé différents biais (les périodes de vaccination correspondaient à différentes tranches d'âge ou types de population), les chercheurs ont comparé les taux observés en fonction du délai depuis l'administration des deux doses.

Yair Goldberg, Ph.D., Micha Mandel, Ph.D., Yinon M. Bar-On, M.Sc., Omri Bodenheimer, M.Sc., Laurence Freedman, Ph.D., Eric J. Haas, M.D., Ron Milo, Ph.D., Sharon Alroy-Preis, M.D., Nachman Ash, M.D., and Amit Huppert, Ph.D.

L’immunité contre le variant delta du SRAS-CoV-2 a diminué dans tous les groupes d’âge quelques mois après la réception de la deuxième dose de vaccin

Résultat : "L’immunité contre le variant delta du SRAS-CoV-2 a diminué dans tous les groupes d’âge quelques mois après la réception de la deuxième dose de vaccin".

Le vaccin perdrait donc bien de son efficacité au cours du temps, et ce pour toutes les catégories d'âge, d'où l'importance de "doses de rappel". Mais même avec cette baisse progressive, les non-vaccinés restaient en terme d'incidence beaucoup plus touchés par les formes sévères, comme le montre ce schéma:

Loading...

Sur le même sujet...

La Grande Forme du 26/10/2021

Covid-19 : l'efficacité du vaccin s'atténue dans le temps pour certains, d'où l'importance d'une troisième dose

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous