RTBFPasser au contenu

Plus d’une personne transgenre sur deux est victime de violence dans la rue

Plus d’une personne transgenre sur deux est victimes de violence dans la rue, verbales ou physiques
19 nov. 2021 à 10:131 min
Par Belga

Plus de la moitié des personnes transgenres ont été victimes de violences verbales ou physiques dans un lieu public au cours des 12 derniers mois, ressort-il vendredi de la première enquête nationale sur le sexisme #Youtoo, menée par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. Rares sont les victimes qui portent plainte.

Selon cette étude menée auprès de 4500 Belges à partir d’avril 2020, 53% des personnes transgenres interrogées ont rapporté avoir déjà été victimes de violences, qu’elles soient verbales ou physiques, dans les lieux publics. Trois personnes transgenres sur quatre ne se rendent pas à la police par la suite. "Elles ont peur, ne croient pas que cette démarche puisse mener à un résultat, ou ont une image négative de la police", soulignent les auteurs de l’enquête.

Quarante-cinq pour cent des personnes transgenres ont par ailleurs fait l’objet d’insultes en rue ou dans un autre lieu public au cours des 12 derniers mois. Parmi ces personnes, près de 9 sur 10 ont indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un incident unique. "Le harcèlement de rue semble être une expérience plus fréquente pour ces personnes que pour les autres Belges. De plus, les insultes utilisées sont presque toujours sexistes", analyse l’Institut.

"Nous savons depuis longtemps déjà que les personnes transgenres constituent un groupe très vulnérable en matière de discrimination", souligne dans un communiqué Michel Pasteel, directeur de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes. "En 2020, 11% des plaintes que nous avons reçues portaient sur ce type de discrimination. Cette recherche le confirme à nouveau. Cependant, le fait que seule une minorité de victimes se rende à la police reste très préoccupant. Il est important que chacun se sente le bienvenu et en sécurité au bureau de police. Des efforts supplémentaires devront dès lors être déployés à cette fin", recommande-t-il.

 

Discrimination des transgenres:

Des transgenres discriminés même par des médecins

JT 19h30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

08 févr. 2022 à 11:02
1 min
29 déc. 2021 à 14:34
2 min

Articles recommandés pour vous