Tipik

Plus d’un milliard de jeunes dans le monde risquent une perte auditive

© GettyImages

17 nov. 2022 à 13:30Temps de lecture2 min
Par Anaïs Pletinckx

Une étude inquiétante dévoile ce chiffre : plus d’un milliard de jeunes dans le monde (entre 670 millions et 1,35 milliard) sont menacés par une perte auditive plus ou moins importante à cause de pratiques dangereuses.

Alors qu’en 2021 l’OMS annonçait que près de 2,5 milliards de personnes dans le monde, souffriront de problèmes d’audition en 2050, une étude s’intéressent à une tranche d’âge en particulierSelon une étude publiée dans la revue scientifique BMJ Global Health, plus d’un milliard de personnes âgées entre 12 et 34 ans souffriraient d’une perte d’audition. La chercheuse Lauren Dillard de l’université de caroline du Sud a indiqué qu’"entre 0,67 et 1,35 milliard d’individus de 12 à 34 ans, à travers le monde, poursuivent des pratiques d’écoute dangereuses ".

Ces probables pertes d’audition chez cette tranche d’âge sont liées surtout à une mauvaise habitude, mettre le volume au maximum, soit 105 décibels lors d’une écoute avec des écouteurs ou un casque. “Cette surexposition à laquelle beaucoup de gens se livrent clairement peut avoir des effets néfastes sur leur santé” prévient la chercheuse.

Les professionnels de la santé recommandent de ne pas dépasser 85 décibels sur 40 heures d’écoute en une semaine.

Dans cette étude, on découvre qu’environ 24% des jeunes écoutent de la musique à des niveaux de décibels dangereux sur leur smartphone notamment avec leurs écouteurs et que 48% des personnes sont exposées à ce niveau dangereux plutôt dans des lieux de loisirs et divertissements (salles de concerts ou boites de nuit). Ces adolescents et jeunes adultes risquent une perte d’audition plus ou moins importante et des acouphènes car cette exposition à un volume sonore trop élevé peut " fatiguer les cellules et structures sensorielles ".

La conclusion officielle de cette étude inquiétante alerte : "Il est urgent que les gouvernements, l’industrie et la société civile accordent la priorité à la prévention mondiale de la perte auditive en promouvant des pratiques d’écoute sûres. Les normes, recommandations et boîtes à outils mondiales de l’OMS sont disponibles pour aider à l’élaboration et à la mise en œuvre d’initiatives politiques et de santé publique visant à promouvoir une écoute sûre dans le monde entier ".

Inscrivez-vous à la newsletter Tipik!

Le vendredi matin, Tipik vous informe sur les événements et concours à suivre pour le week-end et la semaine à venir.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous