RTBFPasser au contenu

Plus de tests, ni de certificat de rétablissement: l’Open Vld veut limiter le CST à ceux qui sont en règle de vaccin Covid

Plus de tests, ni de certificat de rétablissement: l’Open Vld veut limiter le CST à ceux qui sont en règle de vaccin Covid
27 déc. 2021 à 08:35 - mise à jour 27 déc. 2021 à 08:431 min
Par Belga

L'Open Vld est partisan de ne garder que les preuves de vaccination en règle contre le coronavirus comme sésame valable pour participer à des évènements, aller au café, assister à des spectacles, etc.

On passerait donc d'un système où les dépistages négatifs et certificats de rétablissement sont acceptés, à un système où seule la vaccination serait déterminante, selon la vision du parti du Premier ministre Alexander De Croo. L'information figure lundi en Une du journal flamand De Morgen.


►►► À lire aussi : Coronavirus dans le monde : pas de trêve pour Omicron, ni pour la vaccination


Le président de parti Egbert Lachaert a indiqué au quotidien craindre "que l'on ne puisse pas suivre une autre voie". Les libéraux flamands ont débattu en interne au sujet de la vaccination obligatoire, mais restent opposés à cette option. "Une politique '1G' (où seule la vaccination est un sésame valable, NDLR) est donc la meilleure solution", estime Egbert Lachaert. 

Cela impliquerait de créer en cours d'année prochaine une sorte de "pass vaccinal" qui remplacerait dans les faits le CST, toujours selon le journal. 

   

 

 

Extrait JT du 22 décembre :

Sur le même sujet

22 févr. 2022 à 12:44
1 min
07 janv. 2022 à 08:54
1 min

Articles recommandés pour vous