Cyclisme

Plus de spectateurs à l'arrivée des étapes du Tour dans les prochains jours

12 sept. 2020 à 09:10 - mise à jour 12 sept. 2020 à 09:10Temps de lecture2 min
Par Christophe Reculez avec Jerome Helguers

Les spectateurs ne seront plus autorisés à l'arrivée des prochaines étapes du Tour de France, ont indiqué vendredi les organisateurs de la Grande Boucle. Cette décision répond à l'arrivée du Tour en zone rouge ce samedi à Lyon. "Le protocole sera le même qu'à Paris-Nice", a déclaré à l'agence Reuters Yann Le Moenner, directeur général d'ASO, l'organisateur du Tour. Sur la Course au soleil, le public n'était pas admis dans les 300 derniers mètres de l'étape.

De plus, le public ne pourra également pas se rendre dimanche au Grand Colombier (arrivée de la 15ème étape) et au Col de la Biche (à 45 km de l'arrivée). Une décision prise vendredi soir par la préfecture de l'Ain qui doit faire face à une sérieuse augmentation de nouvelles contaminations au coronavirus ces derniers jours. "L'accès au Grand Colombien et au Col de la Biche sera interdit à partir de samedi 12h jusque dimanche 20h. Aucun spectateur, aucune manifestation ni aucun rassemblement de personnes n'est autorisé", a précisé la préfecture. Pour empêcher les spectateurs de monter, le filtrage au pied des cols sera beaucoup plus strict. Néanmoins, les personnes déjà installées avec camping car ne devraient pas être évacuées. Sur le parcours autorisé au public, il est prévu d'intensifier la surveillance du respect des distances de sécurité et du port du masque.  

L'ascension de la Montée de la Selle de Fromenté  est également au programme du peloton dimanche mais ne fait pas partie de la décision de la préfecture.

Pour le moment, ces mesures concernent donc les trois prochaines étapes. Reste à voir si elles peuvent perdurer la semaine prochaine, voire jusqu'à Paris. Mais cela ne semble pas à l'ordre du jour. "Cela concerne, pour le moment, les trois prochaines étapes mais pas la suite du parcours", explique Pierre-Yves Thouault, directeur adjoint d'ASO. "On était prêt à mettre ce genre de mesures en place, même si on espérait ne pas devoir le faire. On s'adapte aux décisions des préfets." 

Depuis plusieurs jours, les images de fans rassemblés en nombre le long des routes a parfois choqué. Au point, pour certains, d'incriminer le Tour dans la montée des chiffres du Coronavirus ces derniers jours. "Pour nous, les zones rouges concernent les lieux de départ et d'arrivée. Pas le parcours. Mais nous avons tout de même distribué 700 000 masques et 2000 tonnes de gel hydroalcoolique. Sans compter nos campagnes de communication. Cela contribue à respecter les mesures qui nous sont imposées."

Articles recommandés pour vous