Cyclisme

Plus de public en cyclo-cross : les organisateurs en colère, les championnats de Belgique menacés, Diegem annulé

Cyclocross

© Belga

23 déc. 2021 à 10:26 - mise à jour 23 déc. 2021 à 10:26Temps de lecture2 min
Par Giovanni Zidda

Les décisions du Codeco de mercredi ont laissé les organisateurs des nombreux cyclocross belges de marbre. L’interdiction de la présence de public pour les évènements sportifs à l’extérieur a en effet fait grand bruit dans la soirée. Les réactions n’ont d’ailleurs pas tardé à émerger dans les médias du nord du pays, là où le cyclocross est le sport d’hiver par excellence.

Ce sont surtout les déclarations du bourgmestre de Middelkerke Jean-Marie Dedecker auprès de nos confrères de la VRT qui ont enflammé le débat. La ville côtière est en effet censée accueillir les championnats de Belgique de cyclocross les 8 et 9 janvier prochains. Un évènement menacé.

"Ce serait absurde de toujours organiser ces championnats", a-t-il déclaré avant de réclamer "des indemnités à la fédération belge et au gouvernement". Il faut dire que Middelkerke a déboursé quelque 580.000 euros pour accueillir l’événement. La colère et l’incompréhension sont donc de mise après les décisions de mercredi.

"Les marchés de Noël se poursuivent, les magasins restent ouverts. On peut s’entasser dans les rues commerçantes ou sur la digue… mais on ne peut pas regarder une course de vélo dans les dunes en respirant l’air le plus pur de Belgique !", s’est emporté Dedecker.

En attendant de connaître le sort des championnats de Belgique, le Cyclocross de Diegem (Superprestige 29/12) est déjà passé à la trappe. Les organisateurs ont annoncé l’annulation de l’épreuve pour la deuxième année consécutive.

Les autres organisateurs ont également exprimé leur inquiétude. C’est le cas de ceux de Termonde, qui accueillent la manche de Coupe du monde dimanche. Une course qui est censée marquer les retrouvailles entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel. Malgré les incertitudes, l'épreuve aura bien lieu à huis clos ont finalement annoncé les organisateurs jeudi. "Financièrement, c'est un coup dur mais je ne voulais pas jeter l'éponge comme cela", déclare l'organisateur Jurgen Mettepenningen dans un communiqué.

Mathieu van der Poel est également prévu au départ du Superprestige de Zolder le lendemain. Les organisateurs auraient même déboursé 15.000 euros pour s’assurer de sa venue et sont désormais furieux. "Nous sommes les victimes des marchés de Noël et des supporters de foot", assène Koen Monu.

La pilule semble manifestement difficile à avaler pour le monde du cyclocross. D’autant plus que cette période de fêtes, traditionnellement très animée dans les labourés, coïncide avec le retour à la compétition de cadors comme Mathieu van der Poel et Wout van Aert.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous