RTBFPasser au contenu

Hainaut Matin

Plus de pompiers à Ath et à Lessines !

Plus de pompiers à Ath et à Lessines !

Hainaut matin

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

C’est un événement qui ne laissera pas indifférent dans la cité des géants de même qu’à Lessines : les pompiers déménagent dans une nouvelle caserne flambant neuve située à Rebaix, à la sortie d’Ath en direction de Lessines.

Le coût de la construction bouclée en un an s’élève à 6,5 millions d’euros.

Afin d’éviter tout dépassement budgétaire, les plans ont été arrêtés dans les moindres détails avant le début des travaux.

Le bâtiment plus moderne destiné à être fonctionnel durant une quarantaine d’années a été imaginé selon les flux de mouvement et des circuits empruntés par les pompiers depuis leur arrivée à la caserne jusqu’au départ en intervention en passant par les gardes de jour et de nuit.

La nouvelle caserne est composée de deux parties : une aile opérationnelle de 2000 m² où les véhicules sont stationnés, le matériel stocké et au besoin entretenu et nettoyé, une partie administrative et des locaux sociaux sur plus de 2000 m² également répartis sur deux étages, avec des chambres, des sanitaires, un réfectoire, une salle de formation. A l’extérieur, un terrain d’entrainement sera prochainement aménagé.

© Tous droits réservés

Pourquoi les pompiers ont-ils quitté le centre-ville ?

Lorsqu’ils étaient en centre-ville, les hommes du feu se devaient de respecter le code de circulation en vigueur au risque par moment de perdre quelques précieuses minutes, notamment en intervention d’urgence aux heures de pointe lorsque le trafic est plus dense.

A Rebaix, la caserne étant située en bordure d’une nationale dépourvue de feux tricolores et à proximité de l’autoroute, les pompiers gagnent aisément de précieux instants.

Deux autres casernes " nouvelle génération " en dehors du centre d’une commune ont été construites à Blaton et à Evregnies près d’Estaimpuis et Mouscron.

© Tous droits réservés

Une heure de déménagement

Forts de leur organisation millimétrée, les pompiers n’ont mis qu’une heure pour déménager. L’émotion était palpable.

25 véhicules constituent la flotte des 35 pompiers professionnels et d'une cinquantaine de pompiers volontaires.

Toujours prêts à porter secours, une partie des hommes du feu sont partis en intervention alors que d’autres poursuivaient le déménagement.

Sur le même sujet

20 sept. 2021 à 10:03
2 min
16 sept. 2021 à 04:50
1 min

Articles recommandés pour vous