RTBFPasser au contenu
Rechercher

Plus de 700 journalistes tués depuis 2006

 Rien que sur les années 2013 et 2014, 178 journalistes ont perdu la vie dans l'exercice de leur profession.
02 nov. 2015 à 09:55 - mise à jour 02 nov. 2015 à 09:55Temps de lecture1 min
Par Belga

Depuis 2006, plus de 700 journalistes ont été tués en raison de leur travail. Rien que sur les années 2013 et 2014, 178 journalistes ont perdu la vie dans l'exercice de leur profession, affirme lundi l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) dans un rapport rendu public à l'occasion de la journée mondiale pour la protection des journalistes.

"En moyenne, un journaliste meurt tous les cinq jours dans l'exercice de ses fonctions", selon Wolfgang Schulz, de la branche allemande de l'Unesco.

Selon les chiffres de l'organisation onusienne, la zone la plus dangereuse ces deux dernières années se situe dans le monde arabe, où 54 journalistes ont été tués. L'Unesco recense 51 décès en Amérique latine et dans les Caraïbes, et 30 morts en Asie-Pacifique.

La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokowa, appelle tous les pays à poursuivre les auteurs de crimes contre les journalistes.

"Lorsqu'un journaliste est agressé dans l'exercice de ses fonctions, tous les moyens légaux doivent être mis en oeuvre pour engager des poursuites."

L'Unesco a choisi la date du 2 novembre pour la Journée mondiale pour la protection des journalistes, à la suite de l'assassinat des journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon le 2 novembre 2013 au Mali.

Articles recommandés pour vous