Regions Bruxelles

Plus de 700 consommations de drogues dans l’espace de consommation à moindre risque de la Ville de Bruxelles

© Tous droits réservés

19 sept. 2022 à 20:28Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Théa Jacquet

Au cours des trois premiers mois depuis l’ouverture de Gate, le premier espace de consommation à moindre risque de stupéfiants de la capitale, plus de 700 consommations supervisées de drogues ont eu lieu, a indiqué lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close (PS). Celui-ci était interrogé lors de la séance du conseil communal par Bianca Debaets (CD&V).

Gate a ouvert ses portes le 5 mai dernier. Philippe Close a fait valoir qu’il était trop tôt pour tirer des conclusions ou procéder à des ajustements. Il n’y a, selon lui, pas eu d’incidents jusqu’à présent. Le bourgmestre a toutefois été en mesure de fournir quelques chiffres.

1953 visites

Ainsi, 249 personnes étaient inscrites à Gate le 31 juillet dernier. On a dénombré 1953 visites pour 734 usages supervisés de drogues. L’âge moyen des visiteurs est de 41 ans. Parmi eux, 90% sont des hommes, 9% des femmes et 1% des personnes transgenres.

"Cette installation constitue une porte d’accès aux soins et au soutien pour un public cible vulnérable", a déclaré le bourgmestre. "88% des visiteurs déclarent qu’ils n’ont pas d’autre choix que Gate. Nous pouvons donc conclure que depuis son ouverture, nous avons pu éviter plus de 600 cas de consommation de drogues dans les espaces publics", a-t-il commenté.

Sur le même thème : archive du JT du 02/09/2018

Visite des riverains de la future salle de shoot

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous