RTBFPasser au contenu
Rechercher

Plus de 2000 plaintes pour des fausses agences de recouvrement en 2019

Fraudes fausses demandes de remboursement

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 déc. 2019 à 18:39 - mise à jour 27 déc. 2019 à 18:39Temps de lecture2 min
Par RTBF

Vous avez peut-être déjà reçu un appel d’une société vous demandant de régler une dette impayée ? Attention, vous êtes peut-être la victime d’un faux bureau de recouvrement. En quelques années, les signalements pour ce genre de fraude ont explosé.

En 9 mois, le SPF économie a reçu plus de 2000 plaintes et le montant des préjudices s’élève à des centaines de milliers d’euros. Une arnaque qui utilise l’honnêteté et la peur de mal faire des personnes qu’elle vise.

C’est ce qui est arrivé à Lyne il y a quelques semaines. Au téléphone une dame lui affirme qu’elle a accepté un coffret voyage par e-mail. Elle refuse d’abord de payer, mais on la menace de lui envoyer des huissiers de justice et des avocats. Inquiète, elle craque et paye. "Au moment ou j’ai fait le payement, ou j’ai appuyé sur le bouton "faire le payement", il y a un compte qui s’est inscrit, il était indiqué "Turquie". Là, je me suis dit, bon sang c’est une arnaque, trop tard."

Préjudice financier de 155.000 euros

Et la technique est souvent la même comme l’explique Etienne Mignolet, porte-parole du SPF économie. "Vous recevez un coup de fil ou un e-mail vous proposant une nuit d’hôtel ou un voyage. Vous y prêtez peu attention et vous recevez alors un second appel quelques mois après vous indiquant que vous n’avez pas refusé l’offre et donc que vous vous êtes engagé. Pour clore le dossier, on vous réclame alors des frais de 400, 500 ou 600 euros et si vous ne payez pas on vous menace d’envoyer un huissier et de saisir vos biens."

Mais d’un point de vue strictement légal, un bureau de recouvrement ne peut pas exiger que l’on effectue un tel payement, il y a toute une procédure à suivre. Les agences doivent d’abord vous envoyer une mise en demeure écrite, par la poste, jamais par téléphone, ni par e-mail.

Des cas comme celui de Lyne, en quelques années, le SPF Economie en enregistre de plus en plus. On est passé de 4 signalements reçus en 2014, à 890 en 2018. En 2019, c’est l’explosion, avec plus de 2220 cas recensés. En 2019, le montant du préjudice financier s’élève à 155.000 euros.

En général, ces sociétés ont des sièges situés à l’étranger, difficile donc de les retrouver. Pour éviter le piège, le SPF répertorie les vraies agences de recouvrement dans une liste officielle sur son site : il en existe 375. Il existe aussi une liste grise qui reprend les sociétés qui ne sont pas nettes et dont il faut se méfier.

Si vous avez subi ce genre d’arnaque, contactez votre banque au plus vite pour tenter de bloquer l’opération et allez déposer une plainte auprès de la police locale. Vous pouvez également envoyer un signalement à Point de Contact Belgique.

Articles recommandés pour vous