RTBFPasser au contenu

Monde

Plus de 18,4 millions de personnes menacées par la faim dans la Corne de l'Afrique, selon l'ONU

Photo d'illustration
13 juin 2022 à 16:031 min
Par Belga

Après deux années de sécheresse, 18,4 millions de personnes vivant dans la Corne de l'Afrique sont confrontées à la menace de la faim, selon les chiffres publiés lundi par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

D'ici septembre, le nombre de personnes touchées en Éthiopie, en Somalie et au Kenya pourrait s'élever à 20 millions. D'ores et déjà, 7,1 millions d'enfants y sont considérés comme souffrant de malnutrition, dont environ 2 millions de malnutrition sévère, d'après ces données.

7 millions d'animaux morts 

Le manque d'eau et de nourriture a déjà provoqué la mort d'environ 7 millions d'animaux, ce qui exacerbe cette crise. Pour les peuples nomades et semi-nomades de ces régions, la perte de bovins, de moutons et de chèvres ne leur enlève en effet pas seulement leur base économique, le manque de lait a également contribué à la malnutrition des enfants.

La guerre en Ukraine a également eu de graves conséquences sur le prix des denrées alimentaires dans la région, et l'absence de livraisons de céréales a aggravé la situation de l'approvisionnement alimentaire et posé des défis supplémentaires aux programmes d'aide humanitaire.

Manque d'eau

De nombreux puits se sont asséchés et les prix des livraisons d'eau ont augmenté de 71% depuis novembre dernier, selon l'OCHA. En outre, le manque d'eau entraîne une dégradation de l'hygiène et des problèmes de santé. Depuis janvier 2021, plus d'un million de personnes ont quitté leurs villages, dont 805.000 pour la seule Somalie. 

Les gouvernements des pays touchés n'ont pas les moyens de lutter contre la sécheresse et d'aider leurs populations, seule une petite partie de l'aide nécessaire ayant été levée jusqu'à présent, selon l'ONU.

Dans les mois à venir, les Nations unies ont calculé qu'environ 1,6 million d'euros seront nécessaires.

Il est difficile de savoir quand la situation s'améliorera. Les météorologues craignent que la prochaine saison des pluies, qui commence en octobre, n'apporte pas non plus de soulagement.

 

Sur le même sujet

18 mai 2022 à 04:22
2 min
20 déc. 2021 à 05:55
1 min

Articles recommandés pour vous