Le 8/9

Plongez dans l’univers subaquatique du photographe Harry Fayt et découvrez ses "Modern Icons et autres rêveries subaquatiques"

Harry Fayt

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Le photographe belge Harry Fayt était présent dans le 8/9, pour présenter son exposition à Liège et nous parler de la sortie de son livre Modern Icons et autres rêveries subaquatiques.

Harry Fayt est connu pour réaliser des portraits d’anonymes ou de personnalités entièrement dans l’eau. Une passion qui est née au départ de son travail avec des bébés nageurs. Harry a toujours été fasciné par les profondeurs, petit il ne pouvait pas mettre la tête sous l’eau à cause de problèmes aux oreilles. Et aujourd’hui, il prend sa revanche en travaillant sous l’eau.

Après les bébés nageurs, Harry a essayé avec des modèles plus âgés et de fil en aiguille il s’est lancé dans le nu sous l’eau. En montrant son travail, il s’est rendu compte qu’il manquait un message et c’est comme cela qu’il a choisi de réinterpréter les grands thèmes de l’histoire de l’art avec des personnalités actuelles.

Parmi les personnalités qui ont accepté de se prêter au jeu devant son objectif, il y a Jean-Luc Fonck, Typh Barrow et même Sara de Paduwa. Certains de ses portraits ont d’ailleurs été mis en vente aux enchères pour Viva for life il y a quelques années.

Sous l’eau, Harry Fayt installe un véritable studio avec des fonds, des flashs et depuis peu il a un casque qui lui permet de parler avec le modèle. Le modèle qui est d’ailleurs lesté et à qui on apporte de l’air pour qu’il ne doive pas remonter à la surface. Cela permet de garder le placement des cheveux et des vêtements intacts.

Le shooting doit aller très vite pour que les yeux ne rougissent pas, que le corps ne se fripe pas, ne devienne pas bleu, etc. Il y a beaucoup de travail en amont pour que tout aille très vite sous l’eau.

Le plus difficile pour Harry c’est de trouver le bon modèle, il a parfois des idées en tête depuis des années mais il n’a pas le bon modèle. Il y a ensuite quelques jours pour installer les décors et une journée de shooting.

Harry Fayt expose dès le 30 septembre et jusqu’au 22 octobre ses photos à la Galerie Lierhmann à Liège et les compile aussi dans un livre intitulé Modern Icons et autres rêveries subaquatiques que vous pouvez retrouver ici. D’ici là, vous pouvez découvrir les oeuvres d'Harry Fayt chez vous, grâce à une application de réalité augmentée chez vous. Vous pouvez aussi vous rendre sur le compte Instagram d’Harry Fayt :

Loading...

Sur le même sujet

Plongeon dans l’univers subaquatique du photographe Harry Fayt

Les ambassadeurs

Voyage dans l’univers instagrammable de la photo en Belgique

Les ambassadeurs

Articles recommandés pour vous