RTBFPasser au contenu

Chasse à l'homme

Plongez au cœur de la prise d'otages de Tilff, le fait divers le plus spectaculaire de Belgique

Retour sur le faits divers le plus spectaculaire de Belgique : la prise d'otage de Tilff en 1989
21 juin 2022 à 07:19 - mise à jour 21 juin 2022 à 09:201 min
Par Lucy Dricot

"Chasse à l'homme", c'est LA série documentaire à ne pas rater ! Le deuxième épisode sera consacré à la prise d'otages de Tilff, une affaire judiciaire belge spectaculaire.

 

Philippe Delaire, l’ennemi public n°1

Samedi 16 septembre 1989, Phillipe Delaire, un gangster français bien connu des forces de l’ordre et qualifié d’ennemi public n°1, pénètre lourdement armé avec deux complices dans la villa de Guy Jeuris, le directeur de l’agence bancaire du Crédit Communal de Liège.

L’épouse du banquier, Marie-Madeleine Jeuris, et leurs deux filles, Françoise (13 ans) et Gaëlle (10 ans), se trouvent également dans la maison.

Ce n’était pas prévu !

Un membre de la brigade spéciale d'intervention vérifiant son fusil de haute précision sur un parking à proximité de la maison Jeuris.
Un membre de la brigade spéciale d'intervention vérifiant son fusil de haute précision sur un parking à proximité de la maison Jeuris. Belga photo archives

L’objectif des trois malfrats est simple : emmener Mr. Jeuris de force jusqu’à la banque et vider les coffres.

Sauf que… ils n'avaient pas prévus que le week-end, le service de sécurité de la banque prévenait automatiquement la police en cas d’ouverture des coffres. Les gangsters se ravisent.

Commence alors la plus longue prise d’otages que notre pays n’ait jamais connue.

Un des otages parvient à s’échapper

 Dans la nuit du 17 septembre, Mr. Jeuris profite du bruit occasionné par le passage d’un train pour s’échapper par la fenêtre. Il se casse les deux chevilles, mais parvient tout de même à se rendre chez les voisins pour alerter la police.

Marie-Madeleine, Françoise et Gaëlle sont quant à elle toujours retenues prisonnières à l’intérieur de la maison. 

Une longue négociation

Sur la photo : un policier tenant une liasse de billets de banque. Les gangsters ont littéralement jeté de l'argent par la fenêtre de leur planque lorsque les membres de la brigade d'intervention ont fait irruption dans l'appartement où ils se cachaient.
Sur la photo : un policier tenant une liasse de billets de banque. Les gangsters ont littéralement jeté de l'argent par la fenêtre de leur planque lorsque les membres de la brigade d'intervention ont fait irruption dans l'appartement où ils se cachaient. Belga photo archives

Les gangsters sont rapidement identifiés par les forces de l’ordre. Une longue et compliquée négociation commence alors. Elle durera jusqu’au vendredi 22 septembre 1989, et se terminera par une violente fusillade, le suicide de Phillipe Delaire, et la dissémination de 30 millions de francs belges dans un quartier défavorisé non loin de Liège.


Envie d'en savoir plus ? Faites un bond dans le temps et revivez ce fait divers d'exception à travers un récit haletant, enrichi de documents sonores, d'interviews, d'archives et de reconstitutions ce mercredi 29 juin dès 20h20 sur la Une et sur Auvio.

Sur le même sujet

18 déc. 2019 à 09:32
1 min
27 nov. 2019 à 17:58
1 min

Articles recommandés pour vous