RTBFPasser au contenu

Jupiler Pro League

Play-offs I, play-offs II, maintien : Faits et probabilités à quatre journées de la fin de la phase classique de la Pro League

Les joueurs de l'Union Saint-Gilloise

Trente journées de championnat sont passées, quatre sont encore à venir : à un mois de la fin de la phase classique du championnat, quelques décisions sont tombées et d'autres sont désormais hautement probables. Décryptage.

L'Union assurée de disputer les play-offs I

Le moins que l'on puisse écrire, c'est que ce week-end, les positions sont restées figées dans la course au titre... et aux play-offs I et II : les cinq premiers ont gagné (l'Union, le Club de Bruges, l'Antwerp, Anderlecht et Gand), alors que les cinq suivants ont partagé l'enjeu (Malines, Charleroi, Genk, le Cercle de Bruges et Saint-Trond).

Première conséquence : l'Union Saint-Gilloise (67), qui caracole en tête de la Pro League avec sept points d'avance sur le Club de Bruges (60), est assurée de disputer les play-offs I ! Les Bruxellois comptent en effet quinze points d'avance sur Gand, cinquième, alors qu'il n'en reste que douze à attribuer.

Les hommes de Felice Mazzu savent désormais que quoi qu'il arrive, il n'y a plus que dix matches qui les séparent d'un éventuel titre...

Derrière eux, le Club de Bruges est quasiment certain de participer également aux play-offs I, alors que trois clubs vont se disputer les deux dernières places : l'Antwerp (56), Anderlecht (55) et Gand (52), qui sont dans un mouchoir de poche avant le sprint final.

Les Mauves ont le calendrier le plus compliqué, puisqu'ils accueilleront l'Antwerp puis se déplaceront à Gand avant la trêve internationale. Ensuite, ils recevront Charleroi avant de conclure la phase classique en déplacement à Courtrai.

Play-offs II : Avec Charleroi, sans le Standard

Pour Malines (47 points, un match de moins), Charleroi (47) et Genk (45), l'heure est venue de se faire une raison : si la saison ne se termine pas en même temps que la phase classique le 10 avril, elle se poursuivra vraisemblablement via les play-offs II.

Le Cercle de Bruges (40) et Saint-Trond (39) peuvent encore y croire, mais il faudra impérativement renouer avec la victoire et finir la phase classique en boulet de canon.

Pour le Standard (33), treizième à douze longueurs de Genk, huitième, les carottes sont cuites. Le calvaire des Liégeois s'arrêtera dans un mois, le maintien étant désormais quasiment acquis (dix points d'avance sur Seraing, barragiste).

Charleroi - Standard : 06 mars 2022 (0-0)

Pro League - 30ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les barrages pour Seraing, la descente pour le Beerschot

Seraing (23), qui reste sur cinq défaites consécutives sans avoir marqué le moindre but, compte six points de retard sur Zulte Waregem, relégué à la seizième place après la victoire d'Eupen face à OHL (3-1) dimanche. Les germanophones (31) sont, de facto, quasiment sauvés !

Les Sérésiens, qui traverseront la Meuse pour aller affronter leurs voisins dimanche prochain, devront faire un sans-faute avant la trêve internationale (au Standard, à domicile contre OHL) s'ils veulent conserver l'espoir d'éviter les barrages contre le deuxième de D1B, qui sera sans doute le RWDM ou Waasland-Beveren.

Il s'agirait d'un authentique exploit pour les Liégeois, écrasés par Bruges dimanche (0-5). Ironie du sort, c'est justement grâce à ces barrages que Seraing a pu fêter sa montée en Pro League il y a un an. Seront-ils synonymes de retour en D1B douze mois plus tard ?

Quant au Beerschot, avec sept points de retard sur Seraing et treize sur Zulte Waregem, il est désormais mathématiquement assuré d'être "au mieux" barragiste. La descente des Anversois en D1B pourrait être scellée d'ici un week-end ou deux, car un calendrier très costaud les attend d'ici la fin de saison : Gand, Saint-Trond, Bruges et l'Union !

Seraing - FC Bruges : 05 mars 2022 (0-5)

Pro League - 30ème Journée

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous