Plan crèches d'Alda Greoli : "positif mais insuffisant" pour les acteurs de la petite enfance

Plan crèches d'Alda Greoli : "positif mais insuffisant" pour les acteurs de la petite enfance

© VIRGINIE LEFOUR - BELGA

22 oct. 2018 à 14:24 - mise à jour 22 oct. 2018 à 14:24Temps de lecture1 min
Par RTBF

Deux mille nouvelles places dans les crèches wallonnes et bruxelloises dans un délai de trois ans. C'est l'une des principales promesses de la réforme de la petite enfance proposée par Alda Greoli.

La Ministre va soumettre ce plan cette semaine au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ces deux mille places seront créées pour la moitié dans le Hainaut et à Liège.

"Positif mais insuffisant"

Dans le secteur de la petite enfance, cette annonce fait forcément réagir. Du coté de la Ligue des familles, on est assez enthousiaste. Mais Delphine Chabert, sa secrétaire politique, s’inquiète de l’écart qui existe entre le prix estimé de cette réforme (150 millions d'euros) et le budget dont dispose Alda Greoli pour la lancer, soit 6 millions et demi :  "Disons que c'est un premier pas qui en attend d'autres", nous confie-t-elle. 

Jacques Giroul, l'administrateur-délégué du bureau d'études "Crechinvest", partage cet enthousiasme en demi-teinte. Pour lui cette ouverture répond à un besoin: c'est donc positif, mais insuffisant. "Si on veut atteindre un taux de couverture de 36% partout, il faut créer 9400 nouvelles places", explique-t-il. Selon ses calculs, si on crée des nouvelles places sous forme de crèches de 36 places, il faut compter 265 nouvelles crèches. "Si ça coûte 1,5 million hors TVA par crèche, c'est un budget de 400 millions d'euros à ouvrir. C'est deux stades de football". Sa recommandation : créer des nouvelles entités avec des dispositifs de préfabrication industrielle pour gagner du temps. Selon Jacques Giroul, la Fédération Wallonie-Bruxelles pourrait s'inspirer du projet appelé "Scholen van Morgen" mis en place en Flandres. Via un partenariat public-privé, 182 projets d'écoles en extension, construction, rénovation sont en cours pour 133 000 écoliers concernés.

Analyse du plan "petite enfance" d'Alda Greoli dans le 13h du JT: 

Le Mode d'Emploi : zoom sur le plan de la petite enfance

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet