RTBFPasser au contenu

Regions Luxembourg

Piscine de Virton : le gestionnaire Equalia et la Ville, proches de la rupture

Le ton monte entre Equalia et la ville de Virton
16 nov. 2021 à 05:302 min
Par Anne Lemaire

Le divorce est-il entamé ? Quel avenir pour la piscine de Virton et avec quel opérateur ? Les relations entre Equalia, le gestionnaire privé français et la ville de Virton sont plus que tendues, voire au bord de la rupture. Ce lundi, la direction d’Equalia est venue de Paris pour une réunion avec la ville et Idélux. Depuis des mois, dans le contexte de la pandémie, Equalia demande de revoir les modalités financières du contrat qui lie les deux parties. Equalia dénonce le fait de devoir reverser des recettes alors qu’elle n’en fait quasi plus. En effet, vu la fermeture de la piscine pendant de longs mois, puis la réouverture soumise aux règles sanitaires, le chiffre d’affaires de la piscine gaumaise a évidemment fondu. " La fréquentation de 2021 a baissé de 60% par rapport à la fréquentation de 2019 et le chiffre d’affaires, la même chose. C’est donc un cas de force majeure. Il est nécessaire d’adapter le contrat et le marché de services avec la ville de Virton ", explique Valérie de Rochechouart, directrice générale associée d’Equalia.

Jusqu’à présent, les négociations n’ont pas porté leurs fruits, le contrat n’a pas bougé d’un iota et Equalia commence à perdre patience. La direction parlait hier d’ultime réunion. " Si la ville ne répond pas positivement au dialogue constructif que nous voulons mettre en place, nous sommes dans une impasse. Aujourd’hui, on ne peut pas rouvrir normalement l’équipement, nous sommes toujours sous réglementation sanitaire. Le niveau de fréquentation est faible et les recettes ne sont pas là. Mais, pendant ce temps-là, la ville de Virton n’a pas hésité à faire des facturations sur base d’un engagement de recettes alors que ça ne correspond à rien… Donc il y a une sorte d’enrichissement pour la ville de Virton que nous ne comprenons pas ! ", s’insurge Paul Gérard Server, président d’Equalia qui poursuit " aujourd’hui, soit la ville est dans une disposition à rétablir un partenariat équilibré ou la ville assumera ses engagements et ses responsabilités ! "

A l’issue de la réunion qui a duré près de deux heures, ni Equalia ni la ville n’ont souhaité faire de commentaire. La direction d’Equalia semblait néanmoins très contrariée et fâchée. Du côté des représentants de la ville, on laissait entendre que le partenariat n’était pas rompu mais on percevait bien un malaise.

Articles recommandés pour vous