On n'est pas des pigeons

Pire que le sucre dans le Coca-Cola ? L’acide phosphorique !

Cola with a large splash, isolated on blue

© Burwell and Burwell Photography, Getty Images

19 avr. 2021 à 13:43 - mise à jour 20 avr. 2021 à 07:47Temps de lecture1 min
Par On n'est pas des pigeons

Trop de sucre est mauvais pour la santé des dents. Et du sucre, il y en a pas mal dans le Coca. Or, un autre ingrédient qui se cache derrière le code E338 de l'étiquette en veut aussi à vos dents et c'est de l’acide phosphorique.

Et l’acide, par définition, est un corrosif doté de pouvoirs dissolvants. Alors, à quoi peut servir l’acide phosphorique dans le Coca ?

Ce que Coca Cola en dit

Sur le site du fabricant de sodas, on peut lire que l’acide phosphorique qui donne une touche corsée aux boissons, "contient du phosphore, un minéral qui renforce les os et les dents".

Sébastien Van Bree, dentiste, est perplexe : "Certes, il y a du phosphore, mais il est emprisonné et ne peut pas être assimilé."

Le fâcheux défaut de l’acide phosphorique : il déminéralise vos dents

On voit sur la face externe des dents la déminéralisation par le Coca.

Nous avons réalisé une expérience pour voir si le Coca a bel et bien un effet sur l’émail des dents. Pour cela, nous avons laissé une dent de lait à moitié immergée dans du Coca pendant 5 jours.

 

Au bout des 5 jours, nous demandons à Sébastien Van Bree qu’il l’analyse. Il voit de suite qu’elle a été attaquée. Il ajoute : "Il faut savoir que les dentistes sont capables de voir les grands buveurs de Coca, en ce sens qu’on voit sur la face externe des dents la déminéralisation par l’acide phosphorique."

Pourtant on peut se passer de l’acide phosphorique pour donner un goût acidulé à une boisson

Un mélange de jus de citron et de jus de pomme

En effet, Yan Verlinden, le fabricant de Ritchie Cola, le seul Cola belge, n’utilise pas d’acide phosphorique dans sa recette. L’acidité de sa limonade traditionnelle, provient d’éléments naturels, un mélange de jus de citron et de jus de pomme fermentée et non alcoolisée.

Il embraie alors sur l’origine et l’utilisation de l’acide phosphorique : "Pour fabriquer le corrosif, on prend des roches phosphorisées sur lesquelles on verse de l’acide sulfurique concentrée. On en trouve dans les engrais, les détergents, les produits anti-rouille. Et en petites doses dans le Coca. C’est l’acidité du Coca qui vient de l’acide phosphorique".

A bon entendeur !

Sur le même sujet

Les sodas de type coca-cola nous rendraient abrutis...

Santé & Bien-être

Sodas : le sucre, toujours dans le viseur des autorités et des industriels

Articles recommandés pour vous