Pioches archéologiques et engins de chantier cohabitent sur le site du Grognon

Pioches archéologiques et engins de chantier cohabitent sur le site du Grognon

© Tous droits réservés

04 août 2017 à 16:17 - mise à jour 04 août 2017 à 16:17Temps de lecture1 min
Par Jennifer Istace

Chaque jour apporte son lot de découverte. Depuis un mois, les archéologues s'activent sur le site du Grognon de Namur pour faire le maximum de découvertes. La ville antique de Namur se dévoile peu à peu. Dominique Bosquet, archéologue énumère ses découvertes: "Nous avons découvert une voie romaine dans un excellent état, elle doit dater du haut-empire, vers 100-150 ans après Jésus-Christ. Juste à côté, posé dessus, il y a un mur médiéval qui lui date du 13 ou 14ème siècle.

Découvertes chronométrées

Les archéologues doivent déterrer ces richesses rapidement. Les travaux du futur parking de la confluence démarrent mercredi prochain. Une grue de 120 tonnes est en route de Paris pour creuser sous plusieurs mètres de quoi construire 4 niveaux dans le parking souterrain.

Les archéologues devront donc cohabiter avec les engins de chantier durant plusieurs mois. Les différentes équipes travaillent sur des zones définies qui leur permettront de ne pas se déranger. Olivier Mareschal, administrateur délégué De Graeve: "Il faut qu'on s'organise en conséquence, les plannings doivent correspondre. Quand les équipes du parking sont prêtes à déménager d'une zone à l'autre, les équipes d'archéologues doivent l'être aussi."

3 ans et demi de travaux

Le parking de 640 places devrait être mis en service d'ici fin 2020. Les restes archéologiques qui auront pu être sauvés seront archivés. Les plus belles pièces seront exposées au musée archéologique de Namur.

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Articles recommandés pour vous