RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Grande Forme

Pilule contraceptive : que faire en cas d’oubli ?

Pilule : en pratique, comment ça se passe ?

De quoi est composée la pilule contraceptive et comment fonctionne-t-elle ? Éléments d'information avec le Dr Emmanuelle Renkin, gynécologue et obstétricienne, consultante externe aux Cliniques universitaires St-Luc.

De quoi est composée la pilule contraceptive et comment fonctionne-t-elle ?

Il existe deux types de pilules :

  • La pilule combinée (oestro-progestative). Elle est à base d’œstrogènes et de progestérone et agit à plusieurs niveaux pour empêcher une grossesse :
  1. Tout d’abord, elle va empêcher l’ovulation en agissant au niveau de l’hypophyse (petite glande située dans le cerveau). Sans ovulation il n’y a pas de fécondation possible.
  2. Ensuite, elle va modifier l’endomètre (muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus) et le rendre inapte à l’implantation d’un embryon.
  3. Enfin, elle va épaissir la glaire cervicale, empêchant ainsi la progression des spermatozoïdes dans le col de l’utérus. Cette pilule oestro-progestative se présente sous la forme de plaquettes de 21 comprimés ce qui correspond à 3 semaines de prise à faire suivre d’une semaine de pause (ce qui va engendrer des règles).

Certaines marques de pilules se présentent sous un format 21 pilules actives et 7 placebos (donc 7 pilules inactives, équivalent à une pause de 7 jours) voire 24 pilules actives et 4 placebos. Ces pilules oestro-progestatives ont évolué avec le temps, elles se répartissent en plusieurs générations et en différents dosages, à adapter au cas par cas.

  • La pilule progestative seule ("mini pilule"). Elle est à base de progestérone uniquement.

La pilule progestative seule (ou " mini pilule ") agit sur l’endomètre et la glaire cervicale mais moins, voire pas du tout sur l’ovulation. Elles se présentent sous la forme de plaquettes de 28 comprimés à prendre à heure fixe et sans interruption entre les plaquettes. Il n’y a donc en général pas de règles avec ce type de pilule.

Quels sont les avantages de la pilule ?

  • La pilule est très efficace pour éviter une grossesse lorsqu’on la prend correctement et régulièrement.
  • Les pilules combinées permettent également de réduire l’acné, la pilosité et la chute des cheveux.
  • Elles diminuent les risques de cancer de l’ovaire et de l’endomètre.
  • Elles régularisent les cycles et rendent les règles moins abondantes, moins longues et moins douloureuses.
  • Le syndrome prémenstruel est souvent moins marqué sous pilule qu’en cycle naturel.
  • La pilule progestative seule a l’avantage de supprimer les règles grâce à sa prise en continu.

Quels sont a contrario ses inconvénients ?

  • La pilule oestro-progestative augmente le risque de thrombose et d’accident vasculaire. Ceci est dû aux œstrogènes contenus dans la pilule, qui sont métabolisés au niveau du foie et modifient la synthèse des facteurs de coagulation en favorisant la survenue de caillots, de thromboses. Ce risque est surtout présent lors des premiers mois de prise. Ce risque de thrombose est accentué par le tabac. Le fait de fumer ou d’avoir des antécédents personnels ou familiaux de thrombose sont donc des contre-indications sérieuses à la prise d’une pilule oestro-progestative, mais pas à la prise d’une pilule progestative seule.
  • Pour être la plus efficace possible, la pilule doit être prise sans oubli à heure régulière chaque jour. Il ne faut donc pas être distraite et prendre son traitement de façon irréprochable.
  • Il existe aussi parfois certains effets secondaires, en général bénins, dépendant de la sensibilité des patientes aux hormones, cette sensibilité étant assez individuelle et donc pas toujours prévisible. Ces effets sont plutôt rares pour les pilules à faible dosage hormonal. Par exemple : la prise de poids, des maux de tête, des douleurs au niveau des seins. Il peut s’agir aussi de saignements en dehors de la période de règles.
  • Certains médicaments comme les antiépileptiques ou certains antibiotiques peuvent interagir avec la pilule et en réduire l’efficacité. D’où l’importance de bien signaler à son médecin traitant qu’on est sous pilule lorsqu’il prescrit un nouveau médicament.
  • Notons que la pilule peut aussi entraîner des effets indésirables plus graves

Que faire en cas d’oubli de pilule ?

On considère qu’une pilule a été oubliée si elle n’a pas été prise dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de prise.

  • Si l’oubli est de moins de 12 heures il faut prendre la pilule, elle reste efficace.
  • Si l’oublie est au-delà des 12 heures, tout dépendra de deux éléments :
  1. La pilule concernée, c’est-à-dire, du numéro de la pilule dans la plaquette.
  2. Le timing du dernier rapport sexuel.

Il faut se référer à la notice de la pilule, celle-ci expliquera l’attitude à adopter en fonction des deux éléments. Dans certains cas, la pilule peut ne plus être efficace. En cas de forte diarrhée dans les 10 heures qui suivent la prise de pilule, ou en cas de vomissements dans les quatre heures suivant la prise, la pilule risque de ne pas avoir été absorbée. Dans ces cas-là il faut reprendre une nouvelle pilule.

Pilule contraceptive : que faire en cas d'oubli ?

La Grande Forme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Peut-on enchaîner ses plaquettes de pilules pour éviter d’être réglée ?

Oui. Les règles qu’on observe sous pilule sont purement artificielles, liées à la pause hormonale qui se passe quand on arrive en fin de plaquette. Le schéma de la pilule a été conçu ainsi pour donner l’illusion d’un cycle naturel aux femmes. Le fait d’enchaîner deux voire trois ou plus de plaquettes pour éviter des règles n’est absolument pas mauvais. La seule limitation va être qu’au bout d’un certain nombre de plaquettes (qui va dépendre d’une femme à l’autre), des saignements peuvent apparaître, comme de petites règles… Et du coup on passe à côté de l objectif qui était de ne pas saigner du tout.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13 heures à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Sur le même sujet

Nouveau-né : que prévoir sur sa liste de naissance ?

La Grande Forme

Nutri-score : une fausse bonne idée ce label alimentaire ?

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous