Le Réveil de Tipik

Pierre Scheurette : "Un homme insulte des policiers sur les réseaux sociaux et les invite à venir le chercher, les policiers viennent le chercher"

Pierre Scheurette : "Un homme insulte des policiers sur les réseaux sociaux et les invite à venir le chercher, les policiers viennent le chercher"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Par Tipik via

Pierre Scheurette est de retour pour une nouvelle saison dans le Réveil de Tipik avec Audrey, Lara, Marco et François.

Journaliste, chroniqueur, auteur, Pierre a une vie bien remplie. Entre l'actualité qui part en vrille et sa vie bien chargée, Pierre nous partage chaque semaine sa cueillette de la semaine.

Cette semaine, Pierre nous parle de mots fleuris

Il faut savoir que le concept-même d’injure existe depuis longtemps. La preuve, il y a quelques mois, des archéologues ont découvert un pénis et une injure gravée dans une pierre datant de la Rome Antique.  Des injures donc et, surtout, un pénis gravé dans la roche… Je me suis dit, c’est sans doute une représentation de Romulus et Prépus. Des siècles plus tard, l’Homme continue d’écrire des insultes sur ce qui l’entoure, mais pas toujours de la manière la plus exemplaire, la preuve : "Paris : interpellé pour avoir tagué " connard " avec un seul N sur une voiture de police."  Ce qui nous pousse à nous demander, au fond : " Mais pourquoi tant de N ? ". L’insulte à agent, c’est d’ailleurs un grand classique. Un exemple parmi d’autres : Il insulte des policiers sur les réseaux sociaux et les invite à venir le chercher, les policiers viennent le chercher. C’est assez rare, on a affaire à une histoire  où il y a vraiment zéro rebondissement. En matière d’arrestation, c’est quasiment du "click and collect".

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous