RTBFPasser au contenu
Rechercher

Jupiler Pro League

Pierre Locht, CEO du Standard : "Il y a un changement de modèle, mais on ne veut pas changer le club ni son ADN"

Pierre Locht est le nouveau CEO du Standard de Liège. En charge de la gestion globale du club depuis son rachat par le groupe 777 Partners. Concentré sur le club liégeois et non pas sur le groupe, Locht veut redresser le RSCL tout en tentant de tirer au mieux profit du nouveau modèle proposé par les propriétaires du club à long terme. Entretien au micro de Laurent Bruwier.

Si le passage de relais entre Bruno Venanzi et 777 Partners peut sembler radical, hors de question de faire table rase des valeurs du Standard : "Je ne dirais pas qu’il y a un changement de philosophie, mais c’est clair que c’est un changement de modèle. Donc il n’y a pas la volonté de changer le club ni de changer l’ADN du club. Bien au contraire ! Le but, on le voit avec l’arrivée de l’entraîneur, c’est aussi d’amener des personnes qui peuvent coller avec ce qu’est le Standard de Liège et comment le club peut performer.

Au niveau du mode de fonctionnement, le fait de faire partie d’un groupe représente un changement à 180 degrés. Beaucoup de choses sont devenues beaucoup plus professionnelles ou en tout cas beaucoup plus poussées dans l’analyse, dans les rapports qu’il faut rendre ou encore dans la justification de la prise de décision par exemple… Et tout ça prend un peu plus de temps. Mais je suis convaincu que ça va permettre de prendre des décisions qui seront encore plus poussées et, on l’espère, plus pertinentes."

Quels contours entre le Standard et le reste du groupe 777 Partners ?

Quels seront les avantages pour le Standard d’appartenir à un groupe comme 777 Partners ? Est-ce que ça lui permettra de boucler un budget sans avoir les rentrées de la Coupe d’Europe ? "Pas nécessairement. Je pense que le Standard a son propre budget. Ça ne dépend pas spécialement du groupe. Le volet financier c’est à côté du challenge sportif. Le plus important, c’est d’essayer de stabiliser le club. Et le but n’est certainement pas de rendre le club dépendant de l’actionnariat. Le club doit essayer de s’auto-suffire et de s’autofinancer. C’est un challenge important qu’on doit mettre en place. Mais le fait d’avoir les ressources aujourd’hui sur ce volet d’analyse, sur ce volet de développement des différentes sources de revenus du club, va nous aider dans l’avenir, ça c’est sûr."

Certains supporters craignent que Standard ne devienne une succursale de Genoa, de Vasco de Gama ou d’un autre club… Pierre Locht se veut rassurant : " Ce n’est pas du tout le projet de notre actionnariat à court terme. Je suis là pour me concentrer sur le projet du Standard. La stratégie football du groupe 777 sera illustrée par les personnes qui en sont en charge. Moi, ici, je me concentre vraiment sur le projet du Standard qui est ambitieux sportivement, mais aussi au niveau de la structuration du club. Donc ça veut dire que ça prendra un peu de temps. Mais on veut être compétitif le plus vite possible."

"Le Standard ne se situe pas dans une hiérarchie vis-à-vis des autres clubs du groupe"

Locht compare le projet à un autre projet pour faire comprendre le fonctionnement du groupe 777 Partners dans le milieu du football : "Ce qui est clair, c’est que le Standard aujourd’hui ne se situe pas dans une hiérarchie par rapport aux autres clubs. Je pense qu’on peut un peu comparer à ce qui est fait au niveau d’un autre projet, type Red Bull par exemple, ou chaque club a son autonomie et chaque club est poussé vers le haut sans qu’il y ait une hiérarchie entre les clubs."

Mais il y aura quand même des synergies… "Oui, c’est l’objectif qu’il y ait petit à petit, des synergies. Mais ce n’est pas, aujourd’hui, la priorité absolue, la priorité, c’est que chaque club se développe et puisse préparer au mieux la saison à venir. On verra au fil du temps les interactions et les synergies qui peuvent se créer entre les clubs. Je pense qu’on a tout à gagner à échanger entre clubs dans le futur mais aujourd’hui, ce n’est pas quelque chose qui est prioritaire."

Pierre Locht confiant pour l’avenir

"Oui, je suis très confiant pour l’avenir du Standard à moyen et long terme. En tout cas, on sait qu’il y a un début de championnat compliqué qui nous attend. Ça, c’est la vérité mais les choses avancent. Les choses vont dans le bon sens. Personnellement, je le répète, je suis très confiant pour l’avenir du Standard."

Sur le même sujet

Lucas Noubi, la belle surprise du nouveau Standard ?

Football

Du rouge et du noir : le Standard dévoile ses maillots pour la saison prochaine

Jupiler Pro League

Articles recommandés pour vous